3D Printer Guide 2015 : Les « makers » jugent leurs imprimantes 3D

Makergear-M23D Hubs, réseau qui fédère près de 10.000 imprimantes 3D, vient de publier une étude assez unique, le 3D Printer Guide. Ce guide n’est pas une nouvelle étude théorique, des performances des imprimantes 3D du marché, mais une compilation des avis de leurs utilisateurs. De beaucoup de leurs utilisateurs en fait puisqu’ils sont très exactement 2.279 utilisateurs vérifiés à avoir livré leur avis sur leurs machines. Une expérience faites de 317.000 impressions réalisées sur 235 modèles d’imprimantes différentes… 1623 années cumulées d’impression ! Le classement livré par 3D Hubs présente quelques surprises et les 18 imprimantes sélectionnées par les Makers ne sont pas forcement les plus médiatiques.

235 imprimantes jugées, 5 classements

M2

La Makergear M2, imprimante la mieux notée pour les passionnés de l’impression 3D.

Quel modèle d’imprimante s’acheter quand on débute et que l’on recherche un modèle plug&play ou, au contraire un modèle en kit ? Quelle est la meilleure imprimante pour un amateur éclairé ou que l’on préfère un modèle à petit prix ou alors que l’on recherche un modèle semi-pro pour produire des modèles en résine ? A ces réponses, les 2.279 membres du réseaux 3D Hubs livrent leurs verdict.

La catégorie « enthousiastes » privilégie les imprimantes qui présentent la meilleures qualité d’impression, la meilleure fiabilité, les critères facilité d’utilisation, rapport qualité/prix et support étant minorés. Une telle notation place la Makergear M2 en tête de classement, devant la FlashForge Creator Pro, l’Ultimaker 2, la Witbox et la Lulzbot Taz 4. Seules les imprimantes ayant reçu le jugement d’au moins 5 « makers » du réseau 3D Hubs figurent dans ces classements.

La catégorie Plug ‘n’ Play met en avant la fiabilité et la facilité d’utilisation. A ce petit jeu, les utilisateurs ont privilégié la Zortrax M200, une machine à moins de 2.000$. Celle-ci précède la Beethefirst de Beeverycreative, la UP Plus 2 du chinois PP3DP.

Printrbot Simple Metal, une imprimante 3D à moins de 600 $.

Printrbot Simple Metal, une imprimante 3D à moins de 600 $.

Catégorie reine des makers, celle des imprimantes en kit souligne la qualité d’impression, le support et la fiabilité. C’est un projet tout droit venu d’Indiegogo qui emporte ce classement, la RostockMAX, devant la Mendel90 de RepRap et la Kossel du même concepteur. Ultimaker parvient enfin à placer sa Ultimaker Original+ dans le classement.

Les petits budgets devraient jeter un oeil à la Printrbot Simple Metal. C’est cette imprimante issue de Kickstarter qui emporte le plus de suffrage dans cette catégorie. Elle est commercialisée à moins de 600$ et c’est visiblement une bonne affaire à en croire ses acheteurs. C’est en tout cas mieux que la Sharebot Kiwi, la FlashForge Creator et la UP! Mini plus chères mais moins bien notées.

Enfin, le classement place la Form 1+ de Formlabs en tête des imprimantes stéréolithographiques, devant la B9Creator de B9Creation, des machines vendues respectivement 3.299 $ et 3.490 $.

Source : 3D Printer Guide 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.