2020, le grand retour des dirigeables ?

AerosLes ballons et dirigeables ont aujourd’hui quasiment déserté les cieux. Certes les météorologues envoient toujours des ballons pour leurs mesures, les Zeppelin promènent quelques touristes en Allemagne mais, au total le marché mondial n’atteindra que 3,93 milliards de dollars au niveau mondial cette année. Pour Research&Markets, ce chiffre devrait quasiment doubler d’ici 2020. Relais de communication à l’image du ‘Project Loon‘ de Google, mais aussi est surtout les ballons de surveillance des forces de sécurité et porteur de radars de veille. Faible coût et endurance plaident en faveur du retour de ces géants des airs. Quant à l’utilisation du dirigeables pour le transport de lourdes charges, elles est beaucoup plus hypothétique. L’un des 34 plans de reconquête industrielle du gouvernement, initialement axé sur ces dirigeables de transport a été élargi à l’ensemble de ces ballons de nouvelle génération, plus proches des drones que des Zeppelin d’antan.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.