3D Systems lance une OPA sur le français Phenix Systems

Phenix-Systems3D Systems poursuit sa stratégie d’acquisitions chez les fabricants d’imprimantes 3D. Cette fois c’est le français Phenix Systems qui fait les frais de l’insatiable appétit de l’américain. Ce dernier fait une offre d’achat amicale qui double la volarisation en bourse du français. Contrairement à la vente de Phidias au groupe Gorgé voici quelques semaine, le gouvernement français n’a pas bougé.

Une acquisition de plus pour 3D Systems

Phenix Systems PXL

L’imprimante 3D PXL, le ffeuron de la gamme Phenix Systems.

Cette fois, Arnaud Montebourg n’a pas bougé. Le ministre du redressement productif qui avait tant pesé dans l’acquisition de Phidias Technologies par le Groupe Gorgés n’est pas intervenu dans la vente d’un autre fleuron français de l’impression 3D, Phenix Technologies. L’entreprise, fondée par François Reymondet et Patrick Teulet apporte a l’américain sa technologie d’impression céramique. La nième acquisition de 3D Systems dans sa course avec Stratasys au leadership mondial de l’impression 3D. L’américain s’est donné les moyens de ses ambitions puisque c’est plus de 15 millions de dollars qu’Avi Reichental, President et CEO de 3D Systems a mis sur la table pour prendre le contrôle de 81% de Phenix. C’est plus du double de la valorisation du français qui cotait moins de 6 euros sur EuroNext.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.