L’Internet des objets va embaucher 4 millions de développeurs

IoT-want-youDéveloppeurs, l’Internet des objets a besoin de vous ! 300.000 aujourd’hui, ils seront 4,5 millions en 2020 à coder des applications pour les objets connectés. L’essor de l’Internet des objets va provoquer un véritable boom de la demande de développeurs et les industriels vont littéralement se les arracher. Bientôt, on ne pourra bientôt plus vendre la moindre brosse à dent sans la coupler à une application mobile et ces objets connectés vont embarquer de plus en plus de lignes de code. Les analystes de VisionMobile, un spécialiste des apps mobiles, estiment que les industriels sous-estiment encore cette explosion, tout comme Nokia, Blackberry ou même Google ont sous-estimé l’essor des smartphones.

L’ère du développeur d’applications de gestion s’achève : place au développeur pour objets connectés

Etude-VisionMobile-IoT-Developers En juin 2010, après 7 ans de travail sur Android, Andy Rubin présentait au top management les résultats de ses efforts. L’occasion de dévoiler ses prévisions quant à l’essor de cet OS rival d’iOS. Il estimait qu’Android pouvait atteindre 200 millions de terminaux déployés d’ici 3 ans. Seulement plutôt qu’une progression linéaire, celle-ci fut exponentielle et en 2013, Android avait déjà dépassé 1,2 milliard de smartphones vendus. Pour les experts de VisionMobile, l’Internet des objets va connaitre la même croissance explosive et la demande en développeurs ne fera que suivre cette tendance. Michael Vakulenko, Strategy Director chez VisionMobile et Stijn Schuermans, Senior Business Analyst les rédacteurs de l’étude estiment même que le mouvement est maintenant lancé. Jusqu’en 2020 la demande en développeurs va croitre à un rythme de près de 60% par an, passant de 300.000 cette année à 1,5 million dans 2 ans seulement et 4,5 millions en 2020.

Séduire les développeurs, la clé du succès des produits et services de demain

La pyramide des motivation du développeur d'apps mobiles.

La pyramide des motivation du développeur d’apps mobiles.

Les entreprises qui ces dernières années ont largement méprisé la fonction de développeur, préfèrent externaliser cette fonction considérée comme sa valeur ajoutée et confier ces tâches à des Indiens cherche désormais à séduire les développeurs d’applications mobiles. Ceux-ci multiplient les hackathons, créée des incubateurs internes pour attirer à elles des startups. Banquiers, assureurs, constructeurs automobiles ont maintenant bien compris et tous vont vouloir mettre à disposition des plateformes de développement et tous espèrent créer un écosystème de développeurs dévoués autour d’eux. Il en existe déjà plus de 50, un nombre ne fera que croître dans les années à venir. Peu y parviendront. Même Microsoft a du mal avec son écosystème Microsoft Phone. Il faut trouver le bon business model, mais aussi motiver les développeurs pour que ceux-ci acceptent de développer pour votre produit. Pas si simple, car l’argent est loin d’être la motivation principale du développeur… Les industriels vont devoir se plier à une nouvelle culture parfois très éloignée de celle qui se pratique dans leurs tours de verre.

Source : « IoT: Breaking Free From Internet And Things », Etude VisionMobile, Juin 2014

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Développement, Logiciel embarqué, Mobile, Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.