Google achète Nest Labs pour 3,2 milliards de dollars

Thermostat NestL’annonce est tombée dans la nuit sur Reuters : Google fait une entrée fracassante sur le marché des objets connectés. Le californien va prendre le contrôle de Nest Labs, la start-up de Tony Fadell, le créateur de l’iPod. C’est elle qui a créé le thermostat connecté Nest, ainsi qu’un détecteur de fumée lui aussi connecté qui, l’un comme l’autre se distinguent par un design directement inspiré des concepts d’Apple, tout comme leur positionnement Premium. Une approche qui a séduit à Mountain View puisque Google débourse pas moins de 3,2 milliards de dollars pour prendre pied sur le marché de l’Internet des Objets.

Une star de la Silicon Valley et du design rejoint Google

L'ex-Apple Tony Fadell, fondateur de Nest Labs, tombe dans les filets de Google.

L’ex-Apple Tony Fadell, fondateur de Nest Labs, tombe dans les filets de Google.

Les habitués des keynotes de LeWeb, la grand messe annuelle de Loic Le Meur,  le connaissent bien. Tony Fadell, celui qui a développé l’iPod chez Apple, a réussi à passionner des foules de geeks pour un objet a priori sans aucun intérêt, le thermostat. En transformant ce produit banal en objet connecté, le génial créateur l’a transformé en outil de bien-être, en un moyen de réaliser des économies de chauffage substantielles. En bon objet connecté, le Nest remonte via la box Wifi les données sur les habitudes de vie de la famille et, les jours passant, permet d’affiner au plus juste la consommation du chauffage grâce à ses logiciels prédictifs. Une approche Big Data transposée à la maison avec succès. En janvier 2013, les ventes atteignaient déjà 40.000 thermostats Nest (facturés près de 200 $ pièce) chaque mois.
Mais la raison du succès de ce thermostat de nouvelle génération, c’est du côté des recettes habituelles d’Apple qu’il faut aller les chercher (L’article Reuters estime que le tiers des 300 employés de Nest Labs sont des ex-Apple). Le Nest se caractérise par un design impeccable et totalement unique sur le marché des thermostats habituellement carrés, plats et blancs, il se caractérise surtout par une interface utilisateur totalement repensée et unique avec son écran rond et, bien entendu, une application mobile du même acabit.
Plus récemment, Nest Labs avait commercialisé un détecteur de fumée intelligent et nul doute qu’avec l’acquisition par Google, la startup va accélérer sa roadmap produit. Lors de sa dernière levée de fond, la startup avait levé 150 millions de dollars en toute fin d’année 2013. Nest Labs était alors valorisé 2 milliards de dollars. Deux semaine plus tard, Google a dû porter la note à 3,2 milliards cash pour signer son entrée dans la maison connectée.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans M2M, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.