Internet des objets : Sony choisit son camp

Sony-IoTLes marques d’électronique grand public, d’électroménager et de mobiles doivent désormais se positionner vis-à-vis des standards de l’Internet des Objets. Il leur faut choisir quelle plateforme rallier pour assurer un minimum d’interopérabilité entre leurs appareils et enfin faire décoller le marché du « Smart Home ». Pour chacun d’eux, l’enjeu est de taille, car le risque de rester sur la touche et être considéré comme une marque ringarde dans quelques années est bien réel. Le Japonais Sony vient de prendre sa décision : il se rallie à l’alliance AllSeen initiée par l’américain Qualcomm.

AllSeen en passe de s’imposer sur le marché du « Smart Home »

Sony-HiFiSony rejoint donc Panasonic, Sharp, Haier, LG et Microsoft dans l’alliance AllSeen initiée par Qualcomm sur l’Internet des objets. Une alliance qui est en train de s’imposer dans ce secteur, puisqu’elle a séduite par moins de 53 membres. Il y a quelques grands abscents, à commencer par les frères ennemis Apple/Google, mais aussi Samsung. Le Coréen préfère jouer sa propre carte avec son Open Interconnect Consortium où il joint ses efforts à ceux de Dell et d’Intel.
Sony n’a pas encore livré de détails sur les gammes de produits de la marque qui bénéficieront de cette connectivité standardisée, ni quand ce sera effectif. Le japonais a beaucoup taillé dans ses gammes de produits ces dernières années. Restent donc à son catalogue TV, Hi-Fi et home cinéma, smartphones, tablettes et enfin la SmartWatch, la montre connectée de la marque.

Source : « AllSeen Alliance Announces Sony as Premier Member », Communiqué Allseen Alliance, 2 septembre 2014

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans M2M, Mobile, Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.