Amazon Prime Air : La FAA assouplit sa position

Amazon-Prime-AirEn février dernier, la FAA délivrait à Amazon une exemption permettant au géant du E-Commerce de commercer à tester son service de livraison par drones. Une autorisation assortie de tant de conditions limitatives qu’elles rendaient cette autorisation inapplicable. L’autorité de l’aviation civile américaine vient d’assouplir sa position. Amazon va pouvoir commencer ses tests aux Etats-Unis même si les limitations imposées vont sérieusement freiner les ambitions d’Amazon.

Amazon mène ses tests en secret en Colombie britannique

En accordant une exemption à Amazon tout en lui interdisant de survoler les moindres personnes et en forçant les opérateurs de drones à garder leurs appareils en vue directe, la FAA a saboté le programme de recherche d’Amazon, des tests pourtant nécessaires à la préparation du futur service Amazon Prime Air. Les limites fixées par l’autorité américaine ont poussé Amazon a mener ses tests au Canada dans le plus grand secret, comme l’a récemment révélé le Guardian.

Amazon Prime AirSous l’effet du lobbying intense d’Amazon, la FAA vient s’assouplir sa position. Dans une lettre plutôt indigeste de 9 pages, la FAA a signifié à Amazon les nouvelles conditions d’emploie de ses drones dans le ciel américain.

Ceux-ci ne doivent pas peser plus de 25 kg (55 pounds), pourront voler à plus de 161 km/h (100 nœuds) et ne pourront dépasser 122 m (400 pieds) d’altitude. Néanmoins, la FAA a maintenu la contrainte de garder le drone en vue directe par un ou plusieurs opérateurs. Une limite de taille qui va empêcher Amazon d’expérimenter un système automatisé ou même assurer un pilotage à distance du drone par caméra vidéo embarquée.

Le scénario de livraisons en 30 minutes seulement par drones totalement automatisés s’éloigne donc pour Amazon qui va devoir passer par la case RPAS (Remotely Piloted Aircraft Systems) avant d’aboutir un jour à ce système robotisé dont rêve Jeff Bezos.

Sources :

« Amazon gets green light from U.S. regulators for new drone tests », Reuters, 9 avril 2015

« As drone use flourishes, the FAA waivers, and Amazon is forced offshore », The Robot Report, 31 mars 2015

« Amazon tests delivery drones at secret Canada site after US frustration », The Gardian, 20 mars 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.