Et si Apple construisait vraiment une voiture électrique ?

Car Design iCar by Franco GrassiLa rumeur enfle depuis quelques semaines. Apple serait en train de travailler sur un projet de voiture électrique. Aujourd’hui, le Wall Street Journal, suivi de tous les grands quotidiens économiques, donne corps à la rumeur avec quelques détails sur son projet secret de véhicule électrique, nom de code « Titan » .
Les détails livrés par le Wall Street Journal semblent démontrer qu’Apple prépare effectivement quelque-chose d’important pour le marché automobile. L’information a de quoi susciter un certain scepticisme. Qu’irait faire Apple sur le marché automobile où les parts de marché sont âprement disputées, où les marges sont bien plus faibles que celles de son iPhone, et surtout sur un marché en perte de vitesse auprès des jeunes urbains ?
Le discret Tim Cook prendra-t-il un tel risque industriel pour Apple ?

Un projet de Minivan dans les carton d’Apple, sérieusement ?

Ils seraient 1.000 à travailler dans le plus grand secret (mais qu’est-ce qui n’est pas secret chez Apple) sur un projet baptisé Titan. Le Wall Street Journal évoque un concept « minivan », à moins qu’il ne s’agisse que de développer uniquement les technologies telles que les batterie, l’électronique qui seront embarquées dans les voitures électriques.

Plusieurs responsables Apple auraient été en Autriche, chez Magna Steyr dont le bureau d'étude a notamment dessiné le démonstrateur électrique Mila EV.

Plusieurs responsables Apple auraient été en Autriche, chez Magna Steyr dont le bureau d’études a notamment dessiné le démonstrateur électrique Mila EV.

Apple a placé Steve Zadesky, ancien ingénieur de Ford  à la tête de cette task force. La firme à la pomme a aussi débauché de multiples ingénieurs de chez Tesla Motors pour constituer son équipe. Business Insider s’est livré à quelques recherches sur les profils LinkedIn de ces transfuges. Sur la cinquantaine de profils correspondants, les journalistes ont trouvé des ingénieurs mécaniques, des ingénieurs de production, des experts en robotique. La piste de la construction d’une voiture semble donc crédible, d’autant que les journalistes du Wall Street Journal ont pisté des responsables d’Apple chez Magna Steyr, en Autriche. Cette entreprise conçoit et fabrique des sous-ensembles mécaniques, électriques pour les grands constructeurs automobiles. Audi TT, Peugeot RCZ et Fiat Bravo sortent notamment de son bureau d’études.

Dernière brique à l’édifice, Apple a embauché Johann Jungwirth en septembre dernier. Il était PDG de Mercedes-Benz Research & Development North America. Son profil LinkedIn indique maintenant qu’il est désormais basé à proximité du campus Apple à Sunnyvale. Officiellement, il travaille sur les Mac…

Beaucoup de journalistes et d’analystes ont déjà évoqué ces derniers mois la piste d’une acquisition de Tesla Motors par Apple. Ce dernier en a largement les moyens mais, tout comme Google avec son prototype de voiture autonome, Apple préfère partir de zéro pour réinventer l’automobile. Google a déjà affirmé sa volonté de travailler avec les constructeurs actuels pour passer à la phase industrielle de la voiture autonome. Que fera Apple avec sa voiture électrique si elle doit un jour être produite ?

Source :
« Apple Gears Up to Challenge Tesla in Electric Cars », The Wall Street Journal, 14 février 2015

« Apple Hiring automotive experts to work in secret research lab », Finantial Times, 14 février 2015

« 5 Reasons Why Apple Inc. (AAPL) Should Buy Tesla Motors Inc (TSLA) », ETF Daily News, 11 février 2015

« Apple employee: We’re working on something that will ‘give Tesla a run for its money' », Business Insider, 9 février 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.