L’Armée de l’Air française teste un drone à hydrogène

de 2 heures de vol, c’est l’autonome record dont est capable le H2QUAD 1000, le drone conçu par le québécois Energyor. Pour assurer des vols d’une telle durée, ce petit quadcopter a un secret : il n’embarque pas de batteries pour alimenter ses moteurs, mais une pile à combustible qui transforme l’hydrogène en électricité. Cette caractéristique unique à suscité l’intérêt de l’Armée de l’Air française qui évalue actuellement le drone afin d’assurer la sécurité de ses bases aériennes.

Le Centre d’ Expertise Aérienne Militaire (CEAM) de Mont-de-Marsan a réceptionné un système complet de drone de la part d’EnergyOr Technologies afin de tester les capacités opérationnelles réelles de son drone à hydrogène H2QUAD 1000. Drone, station de contrôle, système de ravitaillement en hydrogène, les militaires français peuvent tester ce drone équipé d’une caméra 4K avec son système de stabilisation. La pile à combustible embarquée dans le H2QUAD peut délivrer une puissance de 1.500 W en pic et la réserve d’hydrogène du modèle 1000 permet d’atteindre les 2 heures d’autonomie pour une charge utile de 1 kg. Selon la vidéo officielle diffusée par Energyor, ce drone est évalué afin de surveiller les abords des bases aériennes et localisé d’éventuels colis suspects.

Source : « Energyor delivers fuel cell powered H2QUAD 1000 to French Air Force« , Communiqué de presse Energyor, 9 janvier 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.