Aviation civile : La réalité augmentée entre dans les cockpits

SkylensElbit Systems vient se signer un accord avec ATR. Le constructeur franco-italien d’avions régionaux va proposer aux compagnies aériennes d’équiper leurs ATR-42 600 et ATR-72 600 du système de vision augmentée ClearVision Enhanced Flight Vision System (EFVS). Couplé à des capteurs multispectraux placés dans le nez de l’avion, ces lunettes affichent l’image améliorée de la piste en approche finale avant l’atterrissage alors que celle-ci est masquée par le brouillard ou des nuages.
Si l’approche existait déjà dans le monde militaire, elle devient disponible dans les appareil civils. Les appareils civils les plus modernes comme le Boeing 787, l’Airbus A350 sont désormais proposés avec des HUD (affichage tête haute sur un miroir transparent) de grandes dimensions. Avec ses lunettes de réalité augmentée SKYLENS, Elbit Systems propose une solution plus légère qui pourrait bien accélérer l’adoption de la technique dans des appareils plus petits et surtout dans les hélicoptères où ses lunettes pourraient se montrer bien plus efficace que le HUD « classique » fixé au tableau de bord.

Les constructeurs de jets privés, premiers clients de la technologie ClearVision

Les SKYLENS d’Elbit Systems avaient obtenue le prix de l’innovation de l’aviation civile de Frost & Sullivan en 2014 et on va peut-être bientôt les voir dans les cockpits.

Avant la signature avec ATR, la notion de réalité augmentée défendue par l’israélien avait déjà séduit les constructeurs de jets privés Gulfstream et Dassault Aviation. Ce dernier a notamment équipé le prototype de son tout dernier avion d’affaires Falcon 5X des capteurs d’Elbit.

L'affichage ClearVision d'Elbit Systems

L’affichage ClearVision d’Elbit Systems

L’affichage augmentée d’Elbit Systems va permettre à ces appareils d’atterrir sur des terrains mal équipés, des terrains qui leur seraient interdit en cas de mauvaise visibilité. Baptisée ClearVision cette vision améliorée cumule les informations issues des 6 capteurs installés dans l’avion pour générer une image qui vient se superposer à la vision extérieure du pilote et ainsi grandement faciliter un atterrissage de nuit ou par mauvaise visibilité. Ce système affiche une image améliorée et « augmentée » avec les données de vol qui s’affichent en surimpression.

Restera aux futurs acquéreurs de choisir entre un affichage tête haute classique ou un affichage sur lunettes de réalité augmentée. Les lunettes SKYLENS permettent de se passer du lourd système de projection qui permet de générer l’image qui s’affiche sur la vitre du HUD. Elles permettent en outre un plus large champs visuel. Les lunettes sont équipées d’un système de tracking qui permet au pilote de tourner la tête, ce qui pourrait être un atout certain pour les pilote d’hélicoptère, notamment. Elbit Systèmes a déjà obtenu la certification du système EFVS et espère obtenir celle des SKYLENS à la fin du premier semestre 2016.

Source : « Elbit Systems and ATR Sign an Agreement for the Integration of ClearVision™ EFVS with the New SKYLENS™ Wearable Display Onboard ATR -600s Aircraft », Communiqué de presse Elbit Systems, 6 juillet 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.