Le Bauhaus imagine un nouveau design pour l’avion de ligne de demain

Airbus-VoltairLes avions de ligne de nouvelle génération comme les Airbus A350, Boeing 787 pour les gros porteurs ou les A320 neo et 737 Max représentent une amélioration de 15% à 20% par rapport aux appareils de la génération précédente. Les gains réalisés par les avionneurs l’ont été grâce à de nouvelles motorisations et l’emploi de nouveaux matériaux. Pour atteindre les objectifs du programme européen Clean Sky qui prévoit une réduction de moitié des émissions de Co2 et de bruit, de 80% pour les NOx, les futurs avions de ligne vont devoir être très différent que ceux que nous connaissons aujourd’hui.

L’arrière du fuselage transformé en turboréacteur

Aujourd’hui, tous les avions de ligne se ressemblent : fuselages cylindriques, moteurs en nacelles accrochées sous les ailes, seuls les passionnés ou les millionnaires en Miles sont capables de les reconnaître d’un coup d’œil.

Bauhaus Luftfahrt - Propulsive FuselagePour atteindre les objectifs de « Clean Sky », les motoristes travaillent sur plusieurs pistes, dont des moteurs hybrides, électrique, des rotors ouverts, notamment, et les constructeurs aéronautiques vont devoir innover en terme d’aérodynamique, notamment en intégrant les moteurs au fuselage. Le Bauhaus Luftfahrt (centre de recherche créé par Airbus Group, Liebherr Aerospace, MTU Aero Engines et le ministère des affaires économiques de Bavière) travaille sur le concept de « fuselage propulsif ». Un Airbus A330 va recevoir ce troisième moteur à l’arrière de son fuselage pour valider ce concept. Il ne s’agira pas d’ajouter un moteur classique comme ce fut le cas des Douglas DC-10 et Lockheed TriStar des années 70. Les ingénieurs veulent littéralement transformer l’arrière de l’avion en turboréacteur. Ceux-ci ont calculé qui si leur fuselage propulsif va représenter 23% de la poussée d’un avion de ligne, sont poids ne représentera que 6% du poids de l’appareil. Les chercheurs se donnent jusqu’en 2019 pour décider si ce dispositif vaut la peine d’être testé en vol.

Sources :

« Europe To Decide On Radical Airliner Demo In 2019 », Aviation Week, 8 février 2016

« Concept study „Propulsive Fuselage“: Adding an extra engine to reduce emissions », Communiqué du Bauhaus-Luftfahrt

« Bauhaus Luftfahrt presented « Propulsive Fuselage » at Paris Air Show 2015″, Communiqué du Bauhaus-Luftfahrt, 22 juin 2015

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.