Comment le bois est redevenu un matériau de construction high-tech

Architecture Studio - Palazzo MeridiaA l’heure où l’on parle de matériaux nouveaux, de l’arrivée de l’impression 3D dans le secteur de la construction, un matériau surprise est en train d’opérer un retour en grâce. Ce matériaux, c’est le bois. Les projets de tour en bois se multiplient dans le monde ainsi qu’en France. Nice, Paris et Bordeaux ont leur projet de tour, dont celle de bordeaux qui, avec une hauteur de 50 mètres, va établir un nouveau record.

La construction en bois repousse ses limites

Empire-State-Building-wood

Afin de démontrer les vertus du bois, le producteur de bois finlandais Metsä Wood a imaginé bâtir l’Empire States Building sur une structure de bois faite de lamibois.

Qui l’aurait cru ? Le bois est en train d’opérer un spectaculaire retour en grâce dans le secteur de la construction et non pas seulement pour des maisons individuelles ou des structures légères, mais pour construire de véritables tours. Celle de Bordeaux atteindra 50 mètres de hauteur, établissant ainsi un nouveau record. Toutefois cette limite des 50 mètres pourrait bien être rapidement dépassée. Les finlandais de Metsä Wood ont même étudié la faisabilité de reconstruire l’Empire State Building en bois. Un bâtiment de plus de 380 m, il ne s’agit pour l’instant qu’une étude de style, mais les bâtiments en bois vont se multiplier dans les villes du futur.

Pourquoi les architectes s’intéressent aujourd’hui à ce matériau qui semble venu du passé alors que les structures béton ou acier sont couramment utilisées pour construire des bâtiments de plus en plus ambitieux ? Un article du journal du CNRS pointe les atouts du bois, notamment depuis l’apparition de bois lamellé-croisé CLT (cross-laminated timber). Il s’agit d’un sandwich de planches collées perpendiculairement entre elles, un collage qui permet d’obtenir une grande robustesse maximale et ainsi créer des structures bien plus hautes que ce qu’il était possible de faire jusqu’à aujourd’hui.

Le bois, un matériau durable et 100% naturel par essence

La tour Euratlantique de Bordeaux, en cours de construction à Bordeaux sera l'une des plus hautes tours de bois au monde.

La tour Euratlantique de Bordeaux, en cours de construction à Bordeaux sera l’une des plus hautes tours de bois au monde.

Par rapport à l’acier ou le béton, le bois présente un certain nombre d’atouts, notamment à l’heure où l’empreinte carbone et recyclabilité sont des critères de plus en plus importants pour les donneurs d’ordre. C’est un atout clé à l’heure de la RT 2012 et des nouvelles normes environnementales du secteur du bâtiments.

Mais outre son origine 100% naturelle, le bois offre de nombreux atouts aux yeux des architectes. Il peut être aisément recyclé, présente une forte résistance pour un poids limité. Le CNRS souligne les qualités du bois dans des domaines où on pourrait le penser faible : résistance au feu, durabilité, le bois présente d’indéniables qualités qui en font un matériau de pointe… à nouveau.

Les chercheurs s’attachent aujourd’hui à caractériser de manière très précise chaque essence de bois afin d’offrir aux bâtisseurs une large gamme de bois à utiliser dans leurs constructions. Chaque bois a des caractéristiques qui lui sont propres et peut être choisi pour répondre aux diverses contraintes d’un bâtiment. Le bois matériau de charpente ou limité aux les chalets de montagne et maisons de banlieues américaines, ce sera bientôt du passé.

Sources :

« Le bois, matériau de demain ? », CNRS le journal, 6 juillet 2016

« Bordeaux Euratlantique : une deuxième tour en bois de 50 mètres sera construite », Sud Ouest, 14 mars 2016

« Bordeaux Euratlantique : la construction du grand immeuble en bois débute », Sud Ouest, 29 janvier 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.