BRAIN, le grand projet de recherche américain sur le cerveau est lancé

BRAIN-programAlors que l’incroyable projet européen de simulation du cerveau humain est sous le feu des critiques, les Etats-Unis lancent à leur tour un vaste programme de recherche sur le cerveau. L’initiative Brain Research through Advancing Innovative Neurotechnologies (BRAIN) avait été annoncée l’an dernier par le président Barack Obama. Le programme vient de bénéficier d’une première tranche de financement de 46 millions de dollars pour un programme qui va durer une douzaine d’années.

L’Europe et les Etats-Unis ont des approches différentes des neurosciences

President Barack Obama is introduced by Dr. Francis Collins, Director, National Institutes of Health, at the BRAIN Initiative event in the East Room of the White House, April 2, 2013. (Official White House Photo by Chuck Kennedy)

2 avril 2013, Barack Obama et le Dr. Francis Collins, directeur du National Institutes of Health dévoilent l’initiative BRAIN  (Photo : Maison blanche / Chuck Kennedy)

L’Europe vise-t-elle trop haut ? L’incroyable Human Brain Project et son ambition de simuler le fonctionnement du cerveau humain sur super-calculateur semble impossible à atteindre. Si le budget alloué par la Commission Européenne, plus de 1 milliard d’euros, semble importante, le défi scientifique et informatique est considérable. Face au HBP, le projet BRAIN américain parait plus modeste. L’administration Obama cherche tout autant faire avancer les neurosciences afin de lutter contre divers fléaux de l’humanité comme Alzheimer’s, la schizophrénie, l’autisme, l’épilepsie. Dans le cadre de l’initiative, 58 projets viennent d’être lancés.  Parmi les premiers champs d’études :

  • – la classification des types de cellules du cerveau,
  • – développer des outils et des techniques pour analyser les cellules du cerveau et les circuits neuronaux,
  • – créer des nouvelles technologies d’imagerie de nouvelle génération pour le cerveau,
  • – développer des méthodes d’enregistrement à grande échelle de l’activité du cerveau,
  • – expérimenter à partir des modèles et théories relatives aux fonctions des différents circuits neuronaux.

4,5 milliards de dollars seront être injectés dans le programme BRAIN

braini-antoninaLes objectifs de BRAIN semblent peut-être plus pragmatique que ceux du programme européen, puisque le communiqué officiel évoque la mise au point d’équipements tels qu’un scanner à porter pour enregistrer l’activité cérébrale, des études sur l’ADN ou encore stimuler des zones du cerveau par ondes radio, guider les influx nerveux par laser, etc. 100 millions de dollars doivent être injectés en 2014 dans le programme. Les 36 millions annoncés par le NIH, la DARPA va ajouter 50 millions de dollars a cette enveloppe, la NSF 20 millions de plus. Un effort qui va se prolonger sur une douzaine d’année pour un budget total de 4,5 milliards de dollars. C’est finalement bien plus que le projet européen.   Sources : « NIH awards initial $46 million for BRAIN Initiative research », communiqué du NIH, 30 septembre 2014 « Obama’s Brain Project Backs Neurotechnology », MIT Technology Review, 30 septembre 2014 « BRAIN 2025: A Scientific Vision », site NIH, 5 juin 2014 « BRAIN Initiative Challenges Researchers to Unlock Mysteries of Human Mind », Communiqué de la Maison blanche, 2 avril 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Développement, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.