Brevets : La Nasa va accorder des licences aux startups

Nasa-Robonaut-2La Nasa vient de lancer une initiative à destination des entrepreneurs américains. L’agence spatiale ouvre une partie de son portefeuille de brevet. En tout, la Nasa donne accès à 1.200 des brevets déposés par ses chercheurs dans 15 domaines. Robotique, télécommunications, drones, optique, processus de fabrication, matériaux, il suffit de compléter un formulaire en ligne pour lancer le processus. Attention, la Nasa n’offre pas ses brevets aux entrepreneur gratuitement. Il s’agit d’accorder des contrats de licence aux entreprises contre rémunération, l’agence devant rémunérer ses inventeurs et ses laboratoires, mais aucun montant minimal n’est imposé.

1.200 brevets ouverts aux PME américaines

La Nasa veut se rapprocher des startups et des entrepreneurs. Si les centres de recherche des grandes entreprises savent coopérer avec les centres de recherche publics, c’est beaucoup moins le cas des PME et startups. Hyperfine-InterpolatedDans le cadre de son programme de transfert de technologie, l’agence a mis en place des dispositifs de soutien aux spinoffs crées par les chercheurs,  un catalogue de logiciels technique et donc maintenant un catalogue de brevets.

Parmi les 1.200 brevets proposés aux startups, beaucoup de technologies issues des vaisseaux spatiaux comme des boucliers thermiques, des systèmes d’atterrissage, etc. Certains sont très spécifiques et il faudra toute l’imagination des créateurs de startup pour leur trouver des applications sur notre planète. D’autres sont beaucoup plus propices à des applications commerciales. Figurent ainsi au catalogue des systèmes de guidage et de prévention des collisions pour les drones, des algorithmes de traitement d’image et de scènes 3D, des matériaux et peintures innovantes, des moyens de communication, etc. La robotique occupe un part non négligeable du catalogue ouvert par la Nasa. Il est ainsi possible de prendre une licence sur le Robonaut 2 conçu par la Nasa, la DARPA et General Motors. Transformer un robot spatial en pizzaïolo ou chauffeur de taxi, c’est maintenant possible.

Attention, l’offre de la Nasa s’adresse a priori uniquement aux entreprises américaines, de préférence aux PME. Outre le business model, la Nasa demande dans son formulaire en quoi l’utilisation du brevet demandé profitera à l’économie américaine.

Source : « NASA Offers Its Patents To Start-ups », Aviation Week, 12 octobre 2015

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.