Build 2015 : le format 3MF sera-t-il le nouveau standard de l’impression 3D ?

Microsoft-Build-2015Microsoft poursuit ses efforts pour faire de 3MF (pour 3D Manufacturing Format) le format de fichier standard de l’impression 3D.

Le numéro 1 du logiciel a profité de sa conférence développeur Build 2015 qui vient de se terminer à San Francisco, pour dévoiler la liste des nouveaux partenaires à avoir rallié le « 3MF Consortium ». Autodesk, Dassault Systèmes, HP et encore l’éditeur netfabb se sont rangés derrière 3MF qui pourrait bien, à terme, remplacer le format STL.

Microsoft a confié le sort son format 3MF à un consortium

C’est en 2013 que Microsoft dévoilait 3D Builder, une petite application pour Windows 8.1 dédiée à l’impression 3D. Rien de très révolutionnaire si ce n’est que l’application marquait la volonté de Microsoft de vouloir faire de Windows un système d’exploitation nativement compatible avec les imprimantes 3D. Comme à son habitude, l’éditeur proposait son propre format, 3MF.

3D Print dataflow

Outre le modèle géométrique, le format 3MF embarque les textures mais aussi un ‘ticket’, des informations relative à sa priorité dans la file d’impression.

Atout de ce format de fichier, 3MF est un « dialecte » XML. Il est donc facilement interprétable et lisible, même par un humain. Mais le principal apport de ce format est d’inclure des données de textures et de couleurs. Une capacité intéressante pour les futures imprimantes 3D haut de gamme notamment qui vont pouvoir sortir des prototypes en couleurs avec la décoration du produit final sans qu’il soit nécessaire de les peindre. Outre la spécification de 3MF, Microsoft a alors mis à disposition un SDK pour que les développeurs d’applications intègrent ce format à leurs offres.

Ni 3DSystems, ni Makerbot, ni Stratasys ne font actuellement partie du 3MF Consortium

Au moment de son annonce, en 2013, Microsoft pouvait s’appuyer sur le soutien de Makerbot et 3Dsystems, 2 constructeurs majeurs d’imprimantes 3D qui annonçaient alors leur volonté de développer des drivers 3MF pour leurs machines.

3MF sera embarqué sur la plateforme d'impression 3D Spark d'Autodesk.

3MF sera embarqué sur la plateforme d’impression 3D Spark d’Autodesk.

A l’occasion de Build 2015, Microsoft a annoncé la création du 3MF Consortium, une alliance crée dans le but de pousser l’adoption du format sur le marché. Le consortium compte 7 membres fondateurs : Autodesk, Dassault Systèmes, HP, Microsoft, netfabb, shapeways et SLM Solutions.

L’implémentation de 3MF sera gratuite pour les membres du consortium, les membres s’assurant d’acquérir les droits sur les brevets. Microsoft compte publier sur Github le code pour lire les formats 3D STL/OBJ/3MF, pour écrire les fichiers 3MF, de même que l’éditeur veut donner accès aux Web Services dédiés à la réparation des modèles 3D. 3MF a tout pour s’imposer sur le marché de l’impression 3D purement commerciale. Quant au monde des makers, il faudra sans doute beaucoup plus de temps à ce nouveau format pour détrôner STL.

Sources :

« 3MF Consortium Launches to Advance 3D Printing Technology », Communiqué de presse 3MF Consortium, 30 avril 2015

« New Technology for 3D Printing – New Consortium Leading the Way », Channel9/MSDN, 23 avril 2015

« Microsoft Talks More About 3D Printing in Windows 8.1 », Tom’s Guide, 23 septembre 2013

« 3D Printing Support in Windows 8.1 Explained », Blogging Wnidows, 22 août 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.