Canyon prépare son premier vélo connecté

Canyon-Connected-BikeExtérieurement, rien ne distingue ce vélo de route Aeroad de Canyon d’un autre. Pourtant, se cache dans son cadre une poignée de puces électroniques, il s’agit d’un nouveau type d’objet connecté.

L’allemand s’est associé avec T-Systems, société de service du groupe Deutsche Telekom, afin de mettre au point ce « Connected Bike ». Il devrait être commercialisé en 2017.

Le vélo qui appelle les secours en cas de chute

Tous les objets sont ou seront connectés un jour où l’autre. C’est un pan de la stratégie de transformation digitale de bien des industriels et le bon vieux vélo n’allait certainement pas y échapper. De nombreux projets Kickstarter ont été lancé dans ce sens, mais l’allemand Canyon sera peut-être le premier grand constructeur de vélo à mettre son vélo connecté sur le marché. Il s’agit d’un projet de co-innovation mené avec T-Systems et qui a été lancé en janvier 2014. Un premier prototype a été mis au point et une première petite série devrait être produite l’an prochain, pour une commercialisation espérée un an plus tard.

Canyon-Connected-Bike-chips

L’électronique embarquée dans le cadre du prototype Canyon/T-Systems.

Outre l’alimentation d’une éventuelle application de suivi des performances du vélo ou plutôt du cycliste, l’informatique embarqué dans cet Aeroad pourra déclencher une alerte auprès d’un centre d’appel en cas de chute. Après appel de confirmation sur le smartphone du possesseur du vélo les secours pourront être envoyés sur place. On imagine aussi un service de localisation en cas de vol de cette précieuses bicyclette. En outre, le constructeur évoque aussi un embryon de maintenance prédictive. Celui-ci pourra vous conseiller de changer la chaîne non seulement en fonction du kilométrage parcouru, mais aussi du temps passé à rouler sous la pluie ou encore le dénivelé total parcouru par le vélo.

Chacun jugera de l’utilité (ou pas) de ces nouvelles fonctions, par contre pour Canyon connecter ce vélo (actuellement vendu plus de 5.000 euros) présente un intérêt énorme. Le constructeur va notamment pouvoir rester en contact avec les propriétaires des bicyclettes vendues. En effet, un marché de l’occasion s’est mis en place pour ces vélos de luxe et, via l’application, Canyon va pouvoir entrer en contact avec le deuxième, puis l’éventuel troisième propriétaire de chaque vélo. Une aubaine pour le marketing.

Vous pouvez donc commencer à mettre de l’argent de côté pour pouvoir vous offrir ce petit bijou en 2017 !

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.