CITE, une ville fantôme pour tester drones, voitures autonomes et équipements SmartCity

CITEOn se souvient que, dans les années 50 aux Etats-Unis, les militaires construisaient des villes fantômes à proximité des sites d’explosion de bombes atomiques. Il s’agissait alors d’évaluer les effets de ces armes sur des mannequins, les bâtiments, les infrastructures. Dans un film de la série Indiana Jones, le héros se retrouvait dans une telle ville au moment d’une explosion. Il ne dut alors la vie qu’à sa présence d’esprit de se cacher dans un réfrigérateur… Aujourd’hui, une telle ville pourrait  être construite pour tester les drones et voitures autonomes.

Une fausse ville pour que Amazon et Google puissent tester leurs drones de livraison aux Etats-Unis ?

Ce n'est pour l'instant qu'une vue d'artiste. La ville CITE s'élèvera-t-elle dans le Nouveau-Mexique en fin d'année ?

Ce n’est pour l’instant qu’une vue d’artiste. La ville CITE s’élèvera-t-elle dans le Nouveau-Mexique en fin d’année ?

Une entreprise américaine veut créer une telle ville fantome dans le désert du Nouveau-Mexique. Une ville de taille moyenne comparable à une ville de 35.000 habitants, avec toutes ses infrastructures, sa gare, son hôtel de ville, son église, son centre ville, son quartie industriel, sa banlieue, mais sans aucun humain. Baptisée CITE pour Center for Innovation, Testing and Evaluation, cette ville doit être vide de tout habitant car toute entière destinée aux tests de drones, de voitures autonomes et équipements de type Smart-City. Selon ses initiateurs, la réglementation américaine, très restrictive en matière de drones notamment, pourrait pousser Google et Amazon investir dans le projet. Néanmoins, interrogé par le Huff Post, Fletcher Brumley, directeur général du projet s’est refusé à révéler avec qui l’entreprise négocie le financement du projet. Car s’il annonce le début des travaux pour la fin de cette année, Pegasus Global Holdings qui détient l’entreprise avait déjà annoncé le début des travaux… en 2012. L’engouement autour des drones, des robots, des voitures autonomes et du Smart City va peut-être les aider à boucler leur budget, à moins que CITE reste une « fake city ».

Source : « America Is Building A Fake City To Test Drones », The Huffington Post UK, 4 juin 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.