Cruise, la startup qui veut robotiser votre voiture

Audi-Cruise-RP-177 voitures autonomes ont obtenu un permis de circulation sur les routes californiennes à ce jour. 8 constructeurs testent actuellement leurs prototypes. Google bien sûr, les équipementiers comme Delphi, les constructeurs comme Audi, Mercedes, mais aussi une startup inconnue de tous, Cruise. Celle-ci fait rouler deux voitures avec une différence fondamentale par rapport à toutes les autres approches. Cruise ne teste pas des voitures modifiée ou même une voiture conçue pour être autonome. La startup met en effet au point un équipement destiné à transformer n’importe quelle voiture en véhicule autonome.

Cruise RP-1, un équipement dédié aux autoroutes

Objectif 10.000 $ ! Cruise travaille sur un équipement qui pourra être posé sur n’importe quelle voiture afin de lui apporter une fonction de conduite automatique pour 10.000 $. Pour atteindre cet objectif, l’américain a du faire l’impasse sur le LIDAR, le scanner laser, un capteur très coûteux.

Cruise-PR-1

Le prototype du Cruise RP-1.

Son dispositif, le Cruise RP-1, se compose d’un équipement qui vient se placer sur le toit de la voiture, un équipement qui comprend 2 caméras stéréo, un radar, un GPS et une centrale inertielle. La deuxième partie du dispositif, le calculateur, est posé sur une parois du coffre. Bien moins sophistiqué (et probablement moins coûteux) que les dispositif testés dans les constructeurs, le Cruise RP-1 ne sera théoriquement utilisable que sur les freeways américaines. Les premiers exemplaires doivent être livrés aux 50 premiers beta-testeurs dans le courant de l’année. La startup californienne prendra-t-elle de vitesse l’ensemble de l’industrie automobile ? Source : « First Aftermarket Autonomous Cars Hit the Road in California », IEEE Spectrum, 1 juillet 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.