DJI installe un nouveau centre de R&D à Palo Alto, au coeur de la Silicon Valley

DJI-designProbablement déjà plus gros constructeur mondial de drones de loisir, DJI continue son offensive aux Etats-Unis. Le chinois disposait déjà depuis 2014 de bureaux en Californie mais c’est à Palo Alto, le coeur de la Silicon Valley que DJI compte installer son prochain centre de R&d. C’est à Darren Liccardo, celui qui a développé la fonction d’Autopilot de Tesla, qui est à la tête de ce centre qui ne compte actuellement que 3 ingénieurs. Ils seront prochainement 75 à développer les logiciels des futurs drones de la marque chinoise.

DJI a déjà levé 105 millions de dollars aux Etats-Unis

Le fantastique vivier de développeurs et ingénieurs de la Silicon Valley attire une fois de plus une entreprise étrangère. Tous les acteurs de taille mondiale, y compris les entreprises chinoises, installent une antenne en Californie pour attirer les talents et être au coeur de ce creuset mondial de l’innovation dans la High-Tech.

Illustration de cet ancrage de plus en plus américain de DJI, le chinois était présent sur la Comic Con 2015 de San Diego.

Illustration de cet ancrage de plus en plus américain de DJI, le chinois était présent sur la Comic Con 2015 de San Diego.

C’est à Palo Alto que DJI a ouvert les portes de son nouveau centre de recherche, à quelques pas de l’Université de Stanford. Si les activités de développement du hardware de ses drones restent à Shenzhen, en Chine, DJI Palo Alto va accueillir des développeurs qui seront chargés de faire évoluer les logiciels de la marque. Le chinois qui compte actuellement une centaine de personnes aux Etats-Unis compte embaucher 75 développeurs à Palo Alto. Comme le révèle l’article de Fortune, le traitement de l’image et les logiciels embarqués figurent parmi les axes de recherche de ce centre. Les premières annonces d’emploi publiées portent sur le streaming vidéo, le stockage, les logiciels embarqués et la simulation numérique. Il est plus que probable que cet investissement fait écho aux 75 millions de dollars levé en mai dernier auprès du fond Accel, basé à Palo Alto et aux 30 millions de dollars apporté par Sequoia Capital, autre grand fond de la Silicon Valley, un an plus tôt. La nomination de Darren Liccardo à la tête de ce centre donne une idée du sérieux de l’investissement de DJI aux Etats-Unis et constitue un sérieux gage auprès des puissants investisseurs qui soutiennent l’entreprise. Enfin, le constructeur fait aussi partie de la « Task Force » mise en place par la FAA pour travailler sur les évolutions de la législation américaine vis-à-vis des drones.

Sources :

« China’s DJI will develop drones in Palo Alto », Fortune, 29 octobre 2015

« DJI Selected As Member Of FAA UAS Registration Task Force », Communiqué de presse DJI, 22 octobre 2015
« After Fresh Investment, Chinese Drone Maker DJI Valued at About $8 Billion », The Wall Street Journal, 6 mai 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.