Les chercheurs coréens veulent abattre les drones par attaque sonique

Drone fallingIl y a quelques jours, Boeing abattait un drone avec un laser 2KW monté sur un camion. Une technique que les américains sont en train de mettre au point depuis plusieurs années maintenant et qui vise à protéger leurs navires de guerre et autres bases militaires.

Les chercheurs du KAIST, l’une des plus grandes universités coréennes, semblent avoir trouvé un moyen bien plus subtil de débarrasser le ciel de ces bruyants moustiques. Ceux-ci viennent de dévoiler les résultats de leur recherche lors de la conférence USENIX qui se tient à Washington. Pour parvenir à leurs fins, ils ont imaginé une technique plutôt hors du commun.

Trouver un son qui désoriente les gyroscopes du drone

Les chercheurs sont parti d’un constat simple : pour pouvoir voler tous les drones ont besoin de gyroscopes. C’est grâce à eux qu’ils peuvent stabiliser leur position. Le principe est vieux comme le monde ou presque : une masse dans un cadre en rotation qui permet au drone de connaitre la verticale et donc pouvoir rester à plat par rapport au sol. Les drones embarques des composants MEMS qui jouent ce rôle or Yongdae Kim, professeur au département d’ingénierie électrique du KAIST, a pu mettre en évidence que l’on peut fortement perturber ces gyroscopes en leur envoyant une fréquence sonore précise. Le gyroscope peut alors entrer en résonance et va envoyer des données erratiques au calculateur de vol. Vous imaginez la suite, elle peut être brutale.

Le fonctionnement d'un MEMS gyroscope 3 axes.

Le fonctionnement d’un MEMS gyroscope 3 axes.

Le chercheur a testé son approche sur 15 modèles de MEMS gyroscopes produit par 4 fournisseurs de composants, pour l’essentiel des composants produits par  STMicroelectronics et InvenSense. Des composants que l’on retrouve fréquemment dans les drones. Il a pu établir la fréquence de résonance de 7 des 15 gyroscopes testés, des fréquences inaudibles mais pas pour ces gyroscopes miniatures. Le chercheur n’évoque pas l’effet de sa technique sur les gyroscopes laser ni même s’il est possible de protéger avec un blindage adéquat le précieux gyroscope et le mettre à l’abris le drone de ces attaques soniques. Peut-être que finalement ce sont les américains ont raison, il faudra tirer au canon laser pour se débarrasser de ces drones intempestifs.

Sources :

« Rocking Drones with Intentional Sound Noise on Gyroscopic Sensors », USENIX Conference, 23 juillet 2015

« Boeing shoots down UAV with 2 kW laser », IHS Jane’s 360, 11 aout 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.