L’E-Fan réussit sa traversée de la Manche, mais Airbus au cœur de la polémique

EFanTous les éléments étaient réunis pour que l’opération de communication d’Airbus soit un succès. Son petit avion électrique E-Fan allait rendre hommage au grand Blériot en traversant la Manche dans l’autre sens, de Lydd au Royaume-Uni à Calais, sur la côte française. Tout un dispositif était en place sur le Web pour que les fans d’aviation soutiennent le projet en tweetant, tout un public d’enfants a pu assister au vol en « live » et un bataillon de journalistes a été convoqué pour immortaliser le record. Vraiment une belle opération. Le prototype E-Fan d’Airbus et de Daher allait devenir le premier avion électrique à franchir la Manche.

Une performance toute relative lorsqu’on suit les vols de Solar Impulse, mais qu’à cela ne tienne, Airbus dont le kérosène reste le moteur de l’entreprise, veut verdir son image et l’E-Fan doit avoir son record coûte que coûte, même s’il faut y passer par quelques coups tordus. Seulement un petit grain de sable a faussé la belle mécanique médiatique.

L’E-Fan d’Airbus battu par un avion de constructeur amateur

Peu se souviennent aujourd’hui de la rivalité qui opposa Arthur Charles Hubert Latham, titulaire du brevet de pilote n°9 à Louis Blériot en 1909 sur la traversé de la Manche. Après 2 plongeons de l’Antoinette d’Hubert Latham dans les eaux froides du channel, ce dernier dû laisser la victoire à Blériot qui réussit à poser son Blériot XI plus ou moins entier du bon côté de la Manche. Une course au record épique qui vient de trouver un épilogue cette semaine avec de multiples rebondissements.

9 juillet 2015 : Hugues Duval vient de traverser la manche aux commandes de son Cri-Cri électrique. (Photo: Alexandre Paringaux)

9 juillet 2015 : Hugues Duval vient de traverser la manche aux commandes de son Cri-Cri électrique. (Photo: Alexandre Paringaux)

C’était écrit. L’E-Fan a atterri à Calais vendredi 10 juillet à 11h après 37 minutes de vol. Un vol de 74 km sans histoire pour Didier Esteyne, l’heureux pilote du prototype d’avion électrique développé par Airbus et Daher. Un vol qui laisse un gout amer pour tous les fans d’aviation car l’E-Fan ne sera pas crédité de cette première traversée. Hugues Duval, pilote d’un minuscule petit bimoteur électrique Cri-Cri a réalisé la traversée Douvres-Calais en 17 minutes seulement. L’Aero-Club De France s’est même fendu d’un communiqué officiel sur l’exploit d’Hugues Duval, prenant ainsi ouvertement parti pour ce valeureux pilote face au géant Airbus. Un remake du pot de terre contre le pot de fer car tout a été fait pour que l’E-Fan soit le premier avion électrique à traverser la manche.

Alpha Electro, l’avion qui aurait du décrocher le record

L'Alpha Electro de Pipistrel dont le prototype WATTsUP avait été développé par Pipistrel en coopération avec... Siemens.

L’Alpha Electro de Pipistrel dont le prototype WATTsUP avait été développé par Pipistrel en coopération avec… Siemens.

Car si l’E-Fan et le Cri-Cri à moteurs Electravia ont montré qu’ils pouvaient franchir la manche, un troisième appareil aurait pu les devancer. Cet avion électrique, c’est l’Alpha Electro du constructeur aéronautique slovène Pipistrel. Pour cet avion biplace, la traversé de la Manche n’était théoriquement qu’une formalité. Son autonomie est double de celle de l’E-Fan et Finesse Max, le distributeur français de Pipistrel avait obtenu une autorisation de vol sur la Manche pour le 7 juillet. Sur le papier, l’Alpha Electro devait battre sur le fil l’E-Fan, mais c’était sans compter sur Airbus et son fidèle allié Siemens. L’industriel allemand, qui fournit le moteur électrique de l’Alpha Electro, a formellement interdit à Pipistrel d’effectuer ce vol. C’est Ivo Boscarol, le directeur général de Pipistrel, qui a révélé l’interdiction de vol imposée par Siemens dans un courrier officiel. Privé de moteur électrique, le slovaque n’avait plus d’autre alternative que d’annuler sa tentative. Siemens est partenaire d’Airbus dans le projet E-Fan, on peut même observer ses stickers sur l’appareil alors que celui-ci n’est même pas équipé de moteurs électriques Siemens… Le DG de Pipistrel a très sportivement félicité par avance Airbus et son pilote de cette traversée.

La traversé surprise réalisée par Hugues Duval la veille du vol de l’E-Fan n’en a que plus de saveur !E-fan-Bleriot-XI

Sources :

« Traversée de la Manche réussie pour l’E-Fan », Air&Cosmos, 10 juillet 2015

« Airbus E-Fan Makes Successful English Channel Flight », Flying, 10 juillet 2015

« Première traversée de la Manche en avion électrique : Le Cri-Cri électrique ouvre le bal … », Communiqué de l’Aéroclub de France, 9 juillet 2015

« Hugues Duval effectue la 1ère traversée de la Manche en avion électrique », Blog Electravia, 9 juillet 2015

« Siemens denies e-motors to Pipistrel », AOPA News, 7 juillet 2015

« Airbus accused of ‘bad sportsmanship' », Flyer, 7 juillet 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.