Le smartphone modulaire Google Ara sera produit en impression 3D

Google-Project-AraAra, c’est le projet de smartphone modulaire de Google. Un projet révolutionnaire puisque l’utilisateur pourra acheter son téléphone élément par élément et se constituer le smartphone de ses rêves. Le lancement est prévu pour 2015 mais pour produire ce téléphone révolutionnaire, Google a fait le choix de l’impression 3D. Un choix particulièrement surprenant quant on sait que Motorola va devoir produire les modules Ara a des centaines de milliers voire des millions d’exemplaires. Un pari que 3D Systems va devoir relever par un accroissement radical des performances de ses imprimantes 3D.

Google préfère l’impression 3D à l’injection plastique

L’idée d’un smartphone modulaire a été lancée voici quelques mois par Dave Hakkens, un designer qui a lancé l’initiative Phonebloks. Sa vision va même au delà du smartphone, puisqu’il a imaginé que les modules amovibles des smartphones pourraient tout à fait être exploités par tous les produits électroménagers qui nous entourent. Pour l’heure, le concept Phonebloks a séduit ZTE qui a montré un prototype du smartphone Eco Mobius, Xiaomi qui lancé le projet Magic Cube et enfin Google et son projet Ara.

Le concept Phonebloks de Dave Hakkens

Le concept Phonebloks de Dave Hakkens

Qui de l’Eco Mobius et de l’Ara sera le premier sur le marché ? Le lancement du smartphone Google est attendu pour janvier 2015. Pour être le premier Phoneblok du marché, Google mise sur l’impression 3D non pas seulement pour réaliser ses prototypes, mais bien pour produire son smartphone. Un défi industriel car l’impression 3D est bien loin d’atteindre les cadences de production de l’injection plastique. 3D Systems, le constructeur d’imprimantes 3D a fait pour credo d’égaler l’injection plastique dès cette année et faire mieux dès 2015. La promesse de l’américain est claire : multiplier par 50 la vitesse d’impression. Jusqu’à présent, ce chiffre semblait plus tenir de la gesticulation marketing que du domaine du possible. Et pourtant, le constructeur vient de livrer quelques détails sur l’innovation sur laquelle il mise pour passer à la haute vitesse.

3D Systems met au point une nouvelle technique d’impression 3D

Pour tenir sa promesse, 3D Systems mise sur une rupture technologique : l’impression en continu. Pour les imprimantes qui seront livrées à Google / Motorola, 3D Systems va délaisser le mouvement alternatif de la tête d’impression pour un mouvement continu.Plus d’accélérations / décélérations, l’impression va se faire en continu, à pleine vitesse. En outre, l’impression pourra se faire en couleurs CMYKWT (cyan, magenta, yellow, black, white and clear, with support). En outre, 3D Systems révèle travailler avec l’université de Carnegie Mellon et X5 Systems pour imprimer l’antenne du smartphone avec une encre conductrice. La vidéo publiée par 3D Systems ne donne guère d’indices sur cette technique d’impression à grande vitesse.
Rendez-vous en 2015 pour voir si la promesse sera tenue.

Sources :
3D Systems to Increase 3D Printing Speeds By 50X for Google’s Project Ara”, 3DPrint, 11 juin 2014
3D Systems Just Broke the Speed Barrier, Surpassing Traditional Injection Molding Manufacturing Techniques”, 3DPrint, 10 juin 2014
New Details on Project Ara and the Future of Modular Phones”, 3D Systems, 30 avril 2014
Google Wants to Sell ‘Ara’ Modular Smartphone for Just $50″, NBC News, 27 février 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
This entry was posted in Impression 3D, Mobile and tagged , , , . Bookmark the permalink.