Essais en vol pour le drone de transport de passager EHang 184

Le constructeur de drones EHang a publié cette semaine une vidéo des essai en vol de son modèle 184. Un an après sa présentation lors du CES, ce drone de transport de passager n’a pas encore pris l’air avec un passager mais son constructeur poursuit l’ouverture du domaine de vol de son appareil. Equipé de nouveaux moteurs, de nouvelles hélices et de nouvelles batteries, le drone a franchi l’étape des sauts de puce et se montre d’ores et déjà capable de voler à plusieurs dizaines de mètres de hauteur et à vive allure sans toutefois que son constructeur ne livre le moindre chiffre. Outre la mise au point du drone lui-même, le chinois dévoile les éléments d’un véritable service de transport par drones à grande échelle.

EHang a imaginé un véritable système de contrôle centralisé pour ses drones

Si, en apparence, rien ne semble différencier l’EHang 184 de celui qui avait été présenté l’an dernier lors du CES, celui-ci a évolué tant sur le plan de ses batteries que son système de propulsion. Son constructeur améliore ses performances, mais aussi travaille sur ses logiciels de vol, notamment afin de tenir compte du poids hors du commun de ce drone et de l’inertie que cela implique. Le chinois travaille aussi sur les logiciels de gestion des drones. Le constructeur a notamment dévoilé la notion d’un EHang command center, une salle de contrôle où les opérateurs pourront gérer la flotte de drones d’un système de transport. Le Chinois a aussi mis en ligne une vidéo de l’application qui permettra au client du drone de paramétrer son vol.

Source : « Progress Updates of EHang 184 Autonomous Aerial Vehicle », Communiqué Ehang, 5 janvier 2017

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.