Farnborough 2016 : Airbus démontre l’intérêt des drones d’inspection

Airbus A350 XWB drone inspectionAirbus a profité de l’édition 2016 du salon aéronautique de Farnborough pour démontrer un nouvel usage du drone. L’industriel exploite un drone afin de mener le contrôle qualité de ses appareils avant leur livraison aux compagnies aériennes. Il y a quelques mois Easyjet avait déjà démontré l’intérêt d’utiliser un drone pour inspecter un avion de ligne. Airbus adopte à son tour le drone pour effectuer un dernière inspection avant de livrer ses gros porteurs.

Le drone a divisé par 8 la durée d’inspection de l’Airbus A330

kitd.html5loader(« flash_kplayer_4ba94c9f3ccs », »http://api.kewego.com/video/getHTML5Thumbnail/?playerKey=2dc869296ecb&sig=4ba94c9f3ccs »);Avec près de 70 m de longueur, 17 m de hauteur et 60 m d’envergure, l’Airbus A330 est un « produit » industriel plus qu’imposant. Réaliser l’inspection finale d’un tel appareil mobilise à la fois du personnel et du matériel de levage télescopique pour vérifier l’état des surfaces de l’avion avant que celui-ci n’entre en ligne. Cette phase immobilise l’appareil pendant 2 heure. En réalisant ce contrôle à distance, via un drone, ce temps d’immobilisation tombe à 10/15 minutes. Un gain de temps et d’argent évident pour l’avionneur européen qui est confronté à la montée en charge de plusieurs de ses lignes de montage.

Les photos prises par le drone lors de l'inspection sont plaquées sur le modèle 3D de l'avion.

Les photos prises par le drone lors de l’inspection sont plaquées sur le modèle 3D de l’avion.

Le drone réalise cette inspection de manière automatique, en suivant un plan de vol prédéfini autour du modèle 3D de l’avion. Un opérateur reste les mains sur les commandes en cas d’écart. La caméra HD enregistre les images et ce film est stocké en base de données afin d’être analysées par la suite par un spécialiste.

Ce contrôle via drone a été réalisé pour la première fois sur l’Airbus A330 mais l’avionneur affirme utiliser ce mode de contrôle d’un nouveau type sur d’autres programmes, on pense notamment à l’A350XWB et l’A320Neo, deux programmes sur lesquels Airbus doit réaliser un ramp-up rapide.

Source : « Airbus demonstrates aircraft inspection by drone at Farnborough« , Communiqué de presse Airbus, 13 juillet 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.