Ford lâche Microsoft au profit de BlackBerry QNX

MyFord TouchCoup de  tonnerre dans l’industrie automobile. Ford, partenaire de longue date avec Microsoft pour son système de bord Sync va désormais développer la version 3 de son système sur l’OS embarqué QNX. Ford qui délaisse Windows pour un OS BlackBerry, la nouvelle fait figure de gifle pour l’éditeur de Redmond. Ford a beaucoup misé sur Sync pour se différencier sur le marché, mais les dysfonctionnements liés à la version tactile de son système a fait dégringoler le constructeur dans les classements consommateur. A l’heure où Apple et Google font tout pour attirer les constructeurs à eux, Ford joue sur la sécurité avec une solution éprouvée, le bon vieux QNX.

Ford n’est jamais parvenu à fiabiliser Sync sur Windows

La hantise de tout constructeur automobile est d’avoir à faire face à une class action au Etats-Unis. La situation de Ford en juillet 2013 avait de quoi être humiliante. Le constructeur n’était pas été traîné devant les tribunaux californiens pour un quelconque problème de système de freinage ou de panne mécanique. Les dysfonctionnements à répétition de son système d’infotainment MyFord et MyLincoln ont fini par excéder les clients de la marque.

Steve Ballmer et Alan Mulally sur le campus Microsoft, à Redmond

2009 : Lune de miel entre Steve Ballmer et Alan Mulally : Ford a livré 1 million de voitures équipées de Sync sous Windows Embedded.

Ce procès, mais aussi et surtout la chute du niveau de qualité par les consommateurs ont poussé Ford a réagir. Les mises à jour ne suffisant pas à rendre le système fiable, le management du constructeur a tranché. Sync 3 ne sera donc plus développé sur Windows Embedded Automotive 7, mais sur QNX, un OS embarqué qui affiche plus de 30 ans d’âge. Ce choix a de quoi surprendre au moment même où Google à initié l’Open Auto Alliance et où les voitures sous iOS vont se multiplier sur le marché. On imagine que Ford ne veut plus essuyer les plâtres avec un OS immature.
Ironie de l’histoire, Ford fait le choix de BlackBerry contre Microsoft au moment ou l’ancien RIM, qui avait racheté QNX en 2010, n’est pas au mieux de sa forme. En voulant assurer le coup, Ford ne risque-t-il pas de se mettre hors jeu ?

Sources : « Microsoft Windows Not Part of Sync 3: Ford’s next generation infotainment system will be based on QNX » , The Hansen Report, Février 2014,
« Ford to Drop Microsoft From Car Systems », NYTimes, 24 février 2014
« Group sues Ford, claims touchscreen systems defective », Automotive News, 17 juillet 2013
« After Ratings Drop, Ford Reworks Touch Screens », NYTimes, 5 mars 2012

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Logiciel embarqué, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.