Les robots de Foxconn… pas assez précis pour Apple

Foxconn foxbotSi la nouvelle diffusée par le site chinois Jiemian (Interface) s’avère exacte, il s’agirait d’un terrible échec pour Terry Gou, le tout puissant patron de Foxconn. Lui qui avait promis à ses actionnaires une armée d’un million de robots déployés dans ses ateliers en quelques années voit son plan quelque peu remis en cause. Celui-ci a visiblement préféré la quantité à la qualité. La production de l’iPhone 6 devait être le test ultime avant une généralisation des robots dans les ateliers de l’usine du monde. C’est raté, les « Foxbots », ces robots fabriqués par le chinois pour ses chaines de montage ne sont pas visiblement assez précis pour répondre aux normes de qualité d’Apple.

1 million de robots dans les ateliers de Foxconn, mais pas tout de suite

Les Foxbot, robots conçus et fabriqués par la division robotique de Foxconn.

Les Foxbots, robots conçus et fabriqués par la division robotique de Foxconn.

Raté. Le premier test en vraie grandeur des robots Foxconn tourne court. Le chinois comptait utiliser ses robots flambants neufs pour assembler (en partie) les dizaines de millions d’iPhone 6 qu’Apple vend chaque trimestre. Si on en croit le site Jiemian, la précision des robots d’assemblage de Foxconn n’atteindrait « que » 0,05 mm, contre une tolérance maximale de 0,02 mm imposée par Apple pour assembler ses produits. Une précision 10 fois supérieures à celle de ces « idiots » de robots venant de l’automobile, si on en croit les propos de Zexiang Li , professeur de robotique de l’Université de Hong Kong, interrogé par Jiemian. Selon lui, il faudra entre une à deux années supplémentaires avant que Foxconn soit capable de produire des robots suffisamment agiles pour produire les gadgets Apple. Entre temps, ce sont bel et bien des mains féminines qui continueront à assembler nos smartphones.

Source : « 独家】精度偏差0.03毫米 富士康“百万机器人”计划受挫 », Jiemian, 4 décembre 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.