L’IA bientôt meilleure pilote de drone que l’humain ?

Après les échecs, le Jeopardy, le jeu de Go, les chercheurs s’intéressent désormais à un nouveau sport, le FPV Racing, c’est à dire la course de drones. Les chercheurs en IA du JPL (Jet Propulsion Laboratory ) de Pasadena, un laboratoire de la NASA, ont dévoilé  les résultats de plus de deux années de recherches et et le résultat est bluffant. Confronté à un pilote chevronné, l’IA ne fait pas le poids, mais elle se montre plutôt performante sur un parcours plutôt complexe et celle-ci pilote ce drone de compétition sans doute plus rapidement que bien d’entres-nous.

Un drone capable de se repérer uniquement grâce à sa caméra

Ceux qui ont pu assister aux premières démonstrations de la Roborace en ouverture des grands prix de Formule E ont pu mesurer le travail qu’il reste à faire aux concepteurs de ces voitures robots avant d’offrir un spectacle digne d’un grand prix.

Dans le domaine du FPV Racing, les choses semblent aller beaucoup plus vite (à tous les sens du terme). Les travaux dévoilés par les chercheurs du JPL sont assez spectaculaires; Ils ont confronté leur IA à un pilote aguerri, Ken Loo. si ce dernier a battu l’IA, le drone a réalisé le parcours à haute vitesse sans embûche. L’IA affichait un temps moyen de 13,9 secondes sur le parcours, contre 11,1 s pour le pilote humain.

Cette recherche, financée par Google met en oeuvre la technologie Google Tango, le drone exploitant la caméra embarquée afin de se repérer sur le parcours, de la même façon que le pilote humain. Trois drones ont été assemblés (Batman, Joker  et Nightwing), des quadrirotors capable de voler jusqu’à 129 km/h mais ici bridés à 48/64 km/h. Les chercheurs estiment qu’un tel positionnement temps réel haute-performance via la caméra et une cartographie des lieux en lieu et place du GPS pourra avoir des applications dans d’autres domaines, dont la navigation dans les entrepôts, les lieux d’une catastrophe ou les couloirs de la station spatiale internationale.

Source : « Drone Race: Human Versus Artificial Intelligence », JPL, 21 novembre 2017

 

 

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7009

 

https://spectrum.ieee.org/automaton/robotics/drones/jpl-ai-powered-racing-drone

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Aéronautique, Intelligence artificielle, Logiciel embarqué, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.