La fragmentation de l’écosystème Android en une image

Android-opensignal18.796, c’est le nombre de terminaux Android différents qu’OpenSignal a dénombré cette année dans le monde. C’est plus de 63% de plus qu’il y a un an. La diversité, certain diront la fragmentation de l’écosystème Android continue de s’acccroitre. Il y a de plus en plus de terminaux Android différents sur le marché et, mécaniquement, de plus en plus de versions d’Android qui doivent cohabitent, ce qui n’a rien pour simplifier la vie des développeurs. 20,9% des smartphones fonctionnent sous Android 4.4 « Kitkat ». Jamais une version de l’OS mobile Google n’a si peu dominé l’écosystème Android.

Samsung domine de la tête et les épaules la planète Android

La répartition des smartphone Android par marque.

La répartition des smartphone Android par marque.

Si l’infographie réalisée par OpenSignal sur la base de l’analyse de 682.000 smartphones fait apparaître un marché totalement atomisé, la même infographie triée cette fois sur le constructeur fait apparaître la domination de Samsung. Le coréen s’adjuge 43% du marché Android alors que son premier challenger ne représente que 4,8% du parc installé. Impressionnant.
Si le nombre de constructeurs est incontestablement un signe de la bonne vitalité de l’écosystème Android, la multiplicité du nombre de versions de l’OS reste un problème pour Google comme pour les développeurs. La comparaison entre l’écosystème iOS et Android est édifiante. 91% des terminaux Apple analysés par OpenSignal fonctionnaient sous iOS 7. Ils n’étaient que 20,9% parmi les smartphones Android à tourner sous Kitkat, la dernière version publique de l’OS Google.
Android-vs-iOS

Source : « Android Fragmentation Visualized », Etude OpenSignal, Août 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Développement, Mobile, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.