Freightliner va faire rouler un camion robotisé dans le Névada

FreightlinerFreightliner, la marque mythique des « trucks » américains, vient de dévoiler son premier camion robotisé lors d’un énorme show qui s’est tenu sur le « Hoover Dam », lieu emblématique du dynamisme des Etats-Unis.

La marque qui fait aujourd’hui partie du groupe Daimler a dévoilé son « Freightliner Inspiration Truck », un camion doté du « Highway Pilot », son système de conduite robotisée. Le camion a été intensivement testé sur circuit en Allemagne. Il va désormais affronter les autoroutes du Nevada. Une étape clé vers une commercialisation.

La remise de la première plaque d’immatriculation a donnée lieu à une cérémonie démesurée

Hoover-Dam

Une cérémonie qui entre dans le Guinness Book et qui marque le début des essais d’un premier camion autonome aux Etats-Unis.

Daimler a mis les petits plats dans les grands avec un grand show qui a vu des images projetées sur la totalité du barrage Hoover, le barrage qui alimente Las Vegas. 60 projecteurs de 26,000 watts synchronisés, un total de 1,17 millions de lumens pour une projection sur les 39.000 m2 du barrage, un nouveau record du Guinness Book. Freightliner a ainsi présenté son premier camion robotisé, le « Freightliner Inspiration Truck ».

Celui-ci dispose de multiples radars, caméras et autres radars embarqués qui permettent d’offrir au conducteur un nouveau mode de conduite automatique, un simple bouton HWP rouge sur le tableau de bord et le mode « Highway Pilot » s’active. Celui-ci, conçu pour les interminables et très rectilignes highways américaines, permet au chauffeur de lâcher son volant et lasser la main au camion qui va assurer la conduite jusqu’à ce qu’à la sortie d’autoroute ou un événement imprévu. Le système semble en tous points comparable à celui déjà expérimenté par Mercedes sur son “Future Truck 2025″ même si, du côté de la cabine, Freightliner s’est montré plus conservateur.

Le chauffeur pourra lâcher son volant, mais devra rester à son poste de conduite

Freghtliner-dashboard

L’ordinateur de bord indique au chauffeur qu’il peut activer le mode HWP. Il aura ensuite quelques seconde pour reprendre le volant si l’ordinateur considère que les conditions ne sont plus réunies pour une conduite autonome.

Plus de siège que l’on peut retourner vers l’arrière, néanmoins, si le chauffeur ne peut plus quitter son poste de conduite, il peut néanmoins lâcher son volant et quitter la route des yeux, notamment pour utiliser sa tablette numérique.
Côté technique, ce mode « Highway Pilot » doit fusionner les données de multiples capteurs pour avoir une vision sur son environnement. Le « Freightliner Inspiration Truck » est ainsi équipé d’un radar longue portée qui lui donne une image de la route à 250 m sur un angle d’ouverture de 18° seulement. Un second radar courte portée (70 m) donne une vision plus large de l’avant du véhicule tandis que ce dispositif est complété de caméras stéréoscopiques d’une portée intermédiaire. Une approche que Daimler commence à bien maîtrisé comme on l’a vue avec son prototype de voiture de luxe Mercedes F 015 présentée au CES 2015, mais aussi sa S 500 « Intelligent Drive » et son “Future Truck 2025″. Avant d’envoyer le « Freightliner Inspiration Truck » sur les routes du Nevada, Daimler a fait rouler son camion autonome sur le circuit de test de Papenburg en Allemagne. Les ingénieurs ont fait déjà rouler le camion sur 16 000 km avant de l’envoyer dans le Nevada.
Le 5 mai 2015, le gouverneur du Nevada a remis à Daimler Trucks North America la première plaque d’immatriculation pour un camion autonome. Le Nevada est l’un des 4 seuls états américains à accepter des véhicules autonomes sur leurs routes.

Freightliner-Inspiration-Truck

Sources :

« Freightliner Unveils First Autonomous Semi-Truck Licensed to Drive Itself on Highways », IEEE Spectrum, 6 mai 2015

« Freightliner Inspiration Truck Receives Autonomous Vehicle Licensing from Nevada DMV », communiqué de presse Freightliner, 5 mai 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, M2M, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.