Qu’attendent aujourd’hui les « Génération Y » d’une voiture ?

MillennialsIls considèrent la voiture ringarde, polluante, une perte de temps pour se déplacer en ville ou sur de longues distances, un objet statutaire qui n’a plus lieu d’être… La perception de la voiture par les nouvelles générations est un soucis majeur pour les constructeurs automobiles. Ces générations Y ou « Millennials », nées dans le numérique, n’ont plus les mêmes rêves de vitesse et de puissance que leurs aînés. Une enquête réalisée auprès des américains montre que leurs centres d’intérêts ont beaucoup changés et que leurs critères de choix d’un véhicule n’ont plus grand chose à voir avec ceux des automobilistes de plus de 45 ans.

La voiture n’est plus perçue comme un produit high-tech

La voiture n’est plus considérée comme une technologie avancée. C’est l’un des constats de l’enquête réalisée par Lochbridge auprès de 1.194 américains de plus de 18 ans. Seulement 7,5% d’entres-elles ont déclaré que la voiture est une technologie avancée, contre 53% qui placent devant les mobiles. Qu’ils se trompent ou pas, la perception du public n’est guère favorable pour l’industrie automobile et leurs centres d’intérêt se sont déplacés vers le mobile. textingCe que demandent les nouvelles générations aux constructeurs va faire se hérisser les cheveux sous le casque de nos gendarmes. 64% des 18/24 ans souhaitent en effet avoir accès aux apps de leur smartphone tout en conduisant. Voila qui devrait encourager les constructeurs à installer Android Auto ou Apple Carplay dans le système d’infotainment de leurs véhicules. Cet intérêt pour les apps décroit en fonction de l’age du conducteur. 19% des plus de 65 ans s’y intéressent tout de même.

La sécurité est le critère n°1, toutes générations confondues

Un élément est commun à toutes les générations, c’est le besoin de sécurité. C’est le critère numéro 1 pour toutes les tranches d’âge de l’étude. Sur les autres critères, il y a une scission entre les jeunes générations et les seniors. Les uns sont intéressés a disposer de fonction multimédias avancées, à disposer d’une connectivité Internet mais aussi être plus productifs. Enquete-LochbridgeAu delà de 35 ans, c’est de moins en moins le cas et, passé 55 ans, ces besoins deviennent anecdotiques. Plus étonnant, Les plus jeunes souhaitent à près de 80% que leur voiture soit capable de les « reconnaître ». Personnalisée, communicante, multimédia et sociale, la voiture du future va devoir miser sur le numérique plutôt que sur la mécanique pour séduire les « Millennials ».

Source : « Desire for In-Vehicle Connectivity Compels Millennials to Choose Smartphones While Driving », Communiqué Lochbridge, 26 août 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, Mobile, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.