Goldman Sachs : L’internet des objets, la prochaine grande tendance

Goldman-Sachs-IoTGoldman Sachs vient de publier un rapport macroéconomique sur l’Internet des Objets. La grande banque d’affaires avertit ses clients : l’Internet des Objets va représenter la troisième vague d’expansion d’Internet après le web, puis le mobile. Reprenant les chiffres d’IDC, Goldman Sachs s’attend à voir 28 milliards d’objets connectés d’ici 2020. Ses analystes s’attendent à de profondes implications dans l’industrie, et pas uniquement dans les entreprises de technologie.

L’IoT, de nouvelles sources de revenus pour les entreprises

Goldman-Sachs-WearablesPour Simona Jankowski, Senior Equity Research Analyst au sein du groupe Global Investment Research de Goldman Sachs l’internet des objet va être une « mega-trend » dans les 5 à 10 années qui viennent. Dans sa  vidéo d’introduction à l’étude publiée par la banque, celle-ci souligne que l’Internet des Objets sera une source d’opportunités sur de multiples marchés. Smart Home, caméras de sécurité, ateliers, transports, wearables, l’analyse cite notamment la possibilité nouvelle pour les opérateurs mobile de vendre des accès pour les voitures connectés.

Parmi les chiffres compilés par Goldman Sachs, les villes vont déployer 1,5 milliard de compteurs intelligents, les « Wearables » vont générer 20 milliards de dollars de ventes d’ici 2017 et les équipements pour maisons connectés représenteront un chiffre d’affaires annuels de plus de 12 milliards de dollars en 2017 pour les Etats-Unis et l’Europe seulement.

Les processus industriels plus efficaces grâce aux objets connectés

Autre facette de l’Internet des Objets, les objets connectés représenteront aussi une source de réduction des coûts pour les entreprises. Simona Jankowski évoque notamment les réductions de consommation d’énergie liées à la pose de capteurs dans les ateliers. Parmi les exemples cités dans l’étude Goldman Sachs figurent celui de Verizon qui économiserait 55 millions de kWh dans ses 24 datacenters grâce aux capteurs mis en place et à ses applications IoT.

Photo-by-DAVID-ILIFF.-License-CC-BY-SA-3

Goldman Sachs exorte les entreprises à ne pas rater la 3ème vague de développement d’Internet, celle de l’Internet des Objets.

Autre piste à suivre pour les industriels : refondre leurs processus pour intégrer ces données issues de capteurs. Le prix des capteurs à été divisé par 2 en 10 ans et les industriels vont pouvoir en intégrer de plus en plus fréquemment à leurs équipements pour automatiser ou améliorer leurs processus. NCR par exemple, équipe ses distributeurs de billets pour pouvoir assurer une maintenance prédictive plus efficace et moins coûteuse.  Simona Jankowski conclut sur les challenges auquel l’Internet des Objets doit encore faire face. Elle évoque notamment le volet sécurité des données ainsi que celui de la protection des données personnelles.

Source : « The Internet of Things: The Next Mega-Trend », rapport d’étude Goldman Sachs, 3 septembre 2014

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans M2M, Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.