Gravity, quand un robot tient la caméra

GravityTous ceux qui sont allé voir Gravity, le nouveau film d’Alfonso Cuarón, ont été époustouflés par l’exploitation de la 3D par le réalisateur et des mouvements de caméra à couper le souffle. Derrière la caméra, un chef opérateur talentueux, sans aucun doute, mais aussi le robot/caméra de Bot&Dolly. Bien évidemment, comme tous les block busters américain, l’image de synthèse est omniprésente, mais c’est en couplant CGI et robotique qu’Alfonso Cuarón est parvenu à un tel résultat.

Un robot industriel détourné par l’industrie… du cinéma

Bot&Dolly est une petite boite californienne qui s’est spécialisée dans la robotique pour le monde du cinéma. L’idée de la startup a été de monter une camera au bout d’un bras robot. Les mouvements de caméra d’un tel dispositif sont irréalisables par un humains et surtout ceux-ci peuvent être très précisément synchronisés avec la scène 3D. C’est ce couplage qui à permis de créer des images de Gravity.

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.