Le français Hardis pose un brevet sur le « drone d’entrepôt »

Hardis-Group-Drone-InventoristeL’idée est dans l’air depuis quelques temps, mais c’est le grenoblois qui est le premier à décrocher un brevet sur cette innovation. Utiliser un drone pour sillonner les entrepôts afin de faire l’inventaire des stocks, c’est pour bientôt. Le français a déposé l’idée et fait déjà voler un prototype.

Le principe est simple : chaque nuit, le drone va inlassablement parcourir toutes les allées des entrepôts afin de scanner un à un chaque carton, chaque palette et ainsi mettre à jour l’inventaire. Les allemands du Fraunhofer mènent actuellement un projet de  recherche comparable, mais les français ont été plus rapides et se préparent maintenant à commercialiser leur idée.

Un drone armé d’un lecteur de code barre pour parcourir les allées des entrepôts

Pour que les drones puissent prendre leur envol dans les entrepôts, plusieurs problèmes doivent être résolus. D’une part le drone doit pouvoir se repérer de manière suffisamment précise pour se déplacer dans les allées, mais aussi repérer correctement les différents emplacement de stockage. Une géolocalisation indoor s’impose donc, de même qu’une cartographie précise des lieux pour que le drone suive son itinéraire d’inventaire sans encombre.

Pour l'instant Hardis n'a pas encore choisi le modèle de drone définitif qu'il va proposer à ses clients.

Pour l’instant Hardis n’a pas encore choisi le modèle de drone définitif qu’il va proposer à ses clients.

Pour repérer les articles, Hardis a choisi de ne pas imposer de puces Rfid. Le drone va tout simplement lire les codes barres via sa caméra embarquée. Tous les formats logistiques classiques seront supportés promet l’éditeur qui ajoute que le drone sera capable de discriminer les multiples étiquettes qui peuvent correspondre à un même emplacement : le code barre de la palette et celles des cartons posés dessus, par exemple. Enfin, toutes les données collectées par le drone pendant la nuit viendront nourrir le logiciel de gestion des entrepôts (Warehouse Management Systems, WMS) de l’entreprise, quel qu’en soit son éditeur.

Source : « Gestion d’entrepôt : Hardis Group dépose un brevet de drone inventoriste« , Communiqué de presse Hardis Group, 26 janvier 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.