Hector sera-t-il le premier robot à avoir une conscience ?

HectorExtérieurement, rien ne semble distinguer le petit robot arthropode de l’université allemande de Bielefeld. Un robot marcheur comme il en existant tant aujourd’hui, un jouet presque. Cependant, Hector dispose de logiciels d’intelligence artificielle avancés et, versions après versions, celui-ci présente des comportements de plus en plus proches de ceux d’un véritable insecte. La prochaine étape risque d’être décisive : ses créateurs veulent le doter d’une conscience. Un petit pas pour Hector, un grand pas pour la robotique ?

Hector marche depuis 1 an, mais vise plus haut

Le test est bien connu. Placez un animal devant le miroir et observez. L’animal finit-il par comprendre que c’est l’image de lui-même que renvoie le miroir ? Rares sont les animaux a avoir passé le test. Chimpanzés, éléphants, dauphins l’ont fait. Le jour est peut-être proche pour qu’un robot y parvienne.

Depuis un an, les chercheurs de l’université de Bielefeld en Allemagne cherchent à donner une forme de conscience à un robot baptisé Hector. Jusqu’à aujourd’hui, Hector disposait du logiciel Walknet, un réseau de neurones qui lui a permis d’apprendre à se déplacer avec ses 6 pattes sur un terrain accidenté et de ressentir quelques stimulis du monde extérieur. Mais l’ambition des chercheurs va bien au-delà que ce comportement de base. Ils veulent donner à leur création une conscience bien plus élevée. Avec Navinet, Hector pouvait élaborer des itinéraires à suivre pour atteindre un but. reaCog a ajouté au robot la possibilité de réfléchir, c’est à dire imaginer plusieurs comportements possibles face à un problème posé, puis d’en choisir un. Le Dr Malte Schilling qui participe au projet estime qu’Hector manifeste ainsi des « intentions ».

HectorUne nouvelle version du logiciel d’Hector est en cours de développement et de test sur simulateur. Cette nouvelle intelligence artificielle sera ensuite injectée dans Hector. Les Professeurs Dr. Holk Cruse et Dr. Malte Schilling qui développent ce logiciel estiment qu’avec cette nouvelle évolution, Hector aura une certaines conscience de lui-même et pourrait bien être capable de « penser » ! Une assertion qui n’est pas faite à la légère. Leur recherche fait partie du collectif « Open MIND », un groupe de chercheurs créé en 2003 et qui a déjà publié 39 papiers de recherche sur l’Intelligence Artificielle, soit 2 000 pages de résultats publiés à ce jour. Ils vont peut-être donner naissance à la première conscience artificielle.

Sources :

« Biologists at Bielefeld University present expanded software architecture for the walking robot Hector », Communiqué du Cluster of Excellence Cognitive Interaction Technology (CITEC) de l’Université de Bielefeld, 31 mars 2015

« How and to what end may consciousness contribute to action? Attributing properties of consciousness to an embodied, minimally cognitive artificial neural network », NCBI, 18 juin 2013

« Walknet—a biologically inspired network to control six-legged walking », ScienceDirect, 30 Avril 1998

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.