HP ne lancera son imprimante 3D qu’en 2016

HP-Multi-Jet-FusionAnnoncée en 2013 par Meg Whitman, PDG d’HP, le lancement de la première imprimante 3D conçue et fabriquée par Hewlett Packard attendue pour cette année n’aura finalement lieue qu’en 2016. La dirigeante a mis la pression sur ses équipes de R&D : faire plus rapide et de meilleure qualité que les imprimantes 3D du marché. Cet objectif contraint les ingénieurs d’HP à innover pour pouvoir battre 3D Systems et Stratasys sur leur terrain. HP vient de lever le voile sur leur approche, l’impression 3D « multi-agents ».

HP invente… l’impression 3D multi-agents

HP-multi-agent-printing-process

Le processus d’impression multi-agents dévoilée par HP le 29 octobre 2014.

L’impression multi-agent, baptisée Multi Jet Fusion, c’est la technologie que les ingénieurs sont en train de mettre au point dans les laboratoires de R&D d’HP. La technologie en cours de développement vise une vitesse d’impression de 10 fois supérieure à celle des imprimantes SLS (Selective Laser Sintering) et FDM (Fused Deposition Modeling) actuelles. D’après les premiers documents publiés, la technologie fait appel à divers agents chimiques appliqués au matériaux pour à la fois accélérer le processus de fusion et obtenir divers niveaux de finition.

HP-multi-agent-printing-samples

Premiers échantillons dévoilés par HP afin de démontrer l’efficacité de son approche.

Aux premiers objets imprimés présentés lors de l’annonce officielle d’HP, le constructeurs maîtrise l’impression multicolore et cette impression multi-agent permet d’obtenir des surface granuleuses mais aussi des surface lisses. Question matériaux, peu de choses ont été communiquées. HP évoque des thermoplastiques dans un premier temps, mais laisse entendre que son approche pourra englober des céramiques et des métaux à l’avenir.

Si HP n’a pas communiqué sur le volume utile du bac d’impression de l’imprimante, plutôt imposante, dévoilée lors de l’annonce, mais le géant de l’impression vise les entreprises de toutes tailles, depuis les gros industriels jusqu’au PME, en passant par les entreprises qui commercialisent des services d’impression 3D. Shareways était notamment invité au lancement du 29 octobre. Rendez-vous en 2016 si les chercheurs d’HP parviennent à tenir les promesses de Meg Withman.

Sources :
« HP’s move into 3D printing will radically change manufacturing », ComputerWorld, 31 octobre 2014

« HP launches new 3D printer and Sprout desktop PC », SFGate, 29 octobre 2014
« HP to enter 3D printer market in mid-2014 says CEO Meg Whitman », TheRegister, 23 octobre 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.