Les 10 prévisions d’IDC pour la robotique en 2018

Dans son étude prospective « FutureScape 2018 », IDC s’est intéressé à l’adoption de la robotique par les entreprises. De leurs projections, on retiendra que d’ici 2019, le taux d’adoption de la robotique par les industriels va s’accroître du tiers, si bien que 60% des plus grandes entreprises mondiales seront équipées. La course à la productivité va les pousser vers des robots plus « intelligents » ainsi que vers des robots plus mobiles et polyvalents.

Le mariage annoncé de la robotique industrielle et de l’intelligence artificielle

Les taux de croissance de la robotique ne devraient pas faiblir dans les années à venir. C’est ce que pensent les analystes d’IDC et cette croissance  sera tirée par l’industrie, un débouché traditionnel de la robotique, mais aussi par de nouveaux marchés, notamment dans le monde de la distribution, de la sécurité.

Parmi les évolutions clés du marché du robot industriel, les robots industriels vont gagner en intelligence, intégrant des fonctions prédictives, d’auto-diagnostic mais aussi d’apprentissage partagé et de reconnaissance autonome. En outre, les analystes prévoient l’arrivée d’agents robotiques qui vont coordonner l’action de l’ensemble des robots et ainsi accroître leur efficacité globale. Le gain de productivité attendu atteindrait 30% de mieux. D’autre part, ces prochains mois vont voir  apparaître des robots mobiles réellement modulaires, donc potentiellement exploitable dans plusieurs process, au gré des besoins, ce qui constituera un progrès significatif par rapport à la robotique actuelle où il est très coûteux de passer un robot d’un poste de travail à un autre. Les gains de productivité attendus de ces robots mobiles seraient de l’ordre de 30%.

De nouveaux secteurs d’activité lorgnent sur les gains de productivité apportés par les robots

Enfin, les analyses pointent l’explosion prochaine du marché des robots de sécurité. Le chiffre d’affaires de ce qui n’est aujourd’hui qu’une minuscule niche de marché devrait croître de 300% d’ici 2020. On pourrait ainsi voir arriver des robots lanceurs de drones très prochainement. Autre marché appelé à connaître un essor rapide, celui des robots dédiés au monde la distribution. La logistique d’acteurs tels qu’Amazon ou Alibaba s’appuie désormais sur des dizaines de milliers de robots et cette tendance devrait se généraliser. La baisse du coût d’expédition d’un produit serait de l’ordre de 20% grâce à cette robotisation, ce qui devrait amener de nombreux distributeurs à s’équiper. IDC estime à 30% le nombre de distributeurs du Top100 qui seront équipés d’ici 2020. Les analyse évoquent un montant de l’ordre du milliard de dollars de dépenses en robotique dans des secteurs qui n’y ont pas encore recours comme c’est le cas du monde de l’énergie (Oil&Gas et extraction du charbon).

Enfin, afin d’accompagner cette vague d’équipement majeur dans les entreprises, on devrait voir apparaître des offres de type Robot as a Service (Raas) . 45% des déploiements de robots mobiles dans les entreprises seront réalisés sur un tel mode locatif à l’horizon 2121.

Source : « IDC FutureScape: Worldwide Robotics 2018 Predictions », IDC, octobre 2017

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.