Les ventes de robots industriels vont doubler d’ici 2018

Robots-Fanuc-chez-BicLe robot industriel poursuit sa percée dans le monde de l’entreprise. L’IFR (International Federation of Robotics) vient de publier ses derniers chiffres et ils sont impressionnants. Le marché pesait 32 milliards de dollars en 2014 (services compris), et les experts s’attendent une croissance annuelle de +15% jusqu’en 2018, soit un doublement du marché. Il atteindra les 400.000 unités vendues par an. Sans surprise, ce sont les entreprises chinoises, japonaises, américaines, coréenne et Allemande qui vont représenter l’essentiel des ventes. Ces 5 pays absorbent maintenant 70% de la production mondiale de robots industriels.

Le boum de la robotique en Chine ne faiblit pas

L'évolution des ventes de robots sur les 5 plus gros marchés mondiaux. (Source: IFR 2015)

L’évolution des ventes de robots sur les 5 plus gros marchés mondiaux. (Source: IFR 2015)

Les derniers chiffres de l’IFR tout comme les précédent font apparaître l’explosion des ventes de robots en Chine qui dopent littéralement le marché mondial. L’écart entre l’Asie et les Etats-Unis et l’Europe continue de se creuser de manière spectaculaire. En 2014, les ventes de robots industriels se sont accrues de 56% en Chine pour atteindre plus de 55.000 unités. Du jamais vu depuis que le robot existe ! Alors que l’on dit l’économie chinoise en forte décélération, les experts estiment que cette tendance va se poursuivre malgré tout. Une raison à cela : le sous-équipement flagrant des industriels chinois. Ceux-ci disposent de 36 robots pour 10.000 employés. La moyenne mondiale est à 66, l’Allemagne à 292, les Etats-Unis à 164. Les entreprises championnes du monde ne sont pas japonaises mais coréenne avec 478 robots pour 10.000 employés.

Alors que la croissance du marché chinois a atteint 56% en 2014, elle n’était que 17% pour le Japon, 10% pour l’Allemagne., le cinquième des grands pays qui a acheté 20.000 robots industriels en 2014. Derrière, on trouve Taiwan, avec un peu moins de 7.000 robots, l’Italie, la Thaïlande et enfin la France qui après un chute en 2013, n’a toujours pas atteint le niveau de 2011, c’est à dire 3.000 robots.

L’industrie automobile reste le premier consommateur de robots industriels

sl_plastics_02Côté secteurs industriels, l’automobile reste le plus gros consommateurs de robots industriels. Les constructeurs automobile en ont installé 100.000 nouveau en 2014 (+43%). Les investissements de nombreux constructeurs en Chine explique sans doute en grande partie cette explosion. Autre secteur friand en robots, l’industrie électrique/électronique qui affiche une croissance de 34%. Pour les expert, l’approche « Industrie 4.0 » avec les robots plus simples à programmer, des robots capables de collaborer avec les humaines ainsi que l’arrivée de robots mobiles permettra d’élargir les applications des robots dans les entreprises et assurer ainsi la croissance du secteur pour de nombreuses années encore.

Source : « World Robotics Survey: Industrial robots are conquering the world », Communiqué de presse IFR, 30 septembre 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.