Innovations digitales dans les voitures : Les automobilistes pas convaincus !

Concept-carLes constructeurs automobiles, ou plutôt leurs divisions marketing des constructeurs font-ils fausse route ? Alors que tous rivalisent d’options toujours plus sophistiquées comme les services connectés, les assistances au parking, affichage tête haute et prochainement la conduite autonome, l’électronique et l’informatique règne en maître dans les voitures modernes. Séduisantes à l’achats, ces options sont pourtant bien peu utilisées par les conducteurs comme le révèle l’enquête DrIVE 2015 de J.D. Power.

16 fonctions innovantes sur 33 ne sont jamais utilisées par 20% des conducteurs

Prix des options prohibitifs, fiabilité en chute libre, l’électronique tant vantée par les constructeurs et les geeks que nous sommes n’a pas forcement bonne presse chez les conducteurs. L’enquête menée par J.D. Power auprès de 4.200 propriétaires américains d’un véhicule de moins de 90 jours montre que les innovations développées à coup de milliards de dollars par les constructeurs et leurs équipementiers ne sont pas toujours bien accueillies par les automobilistes.

Mercedes Park AssistSur les 33 innovations évoquées dans l’étude, 20% des possesseurs de nouveaux véhicules n’en ont jamais utilisé 16 d’entres elles. La moins populaire est la fonction conciergerie, totalement inutilisée par 43% des acheteurs. Vient ensuite la fonction de routeur mobile jamais utilisée par 38% d’entre eux, le système de parking automatique par 35%, l’affichage tête haute par 33% et enfin les applications embarquées par 32%. Pire, 20% des 4.200 acheteurs rejettent même 14 des 33 technologies proposées par les constructeurs.  Ceux-ci refuseront tant d’avoir Apple CarPlay et Google Android Auto dans leur prochaine voiture de même qu’un service de conciergerie ou même de dictée de SMS. L’étude a fait apparaître que si un conducteur n’adopte pas une fonction innovante dans les 30 jours après son achat,il ne le fera jamais. Personne ne lit les notices d’utilisation des voitures et les analystes de J.D. Power estime que le rôle des concessionnaire est la clé dans l’adoption des fonctions nouvelles des véhicule. C’est au concessionnaire d’expliquer à l’acheteur leur fonctionnement sous peine de voir celles-ci irrémédiablement délaissées par le conducteur.

Quant à la conduire autonome, elle n’intéressait encore potentiellement que 21% des conducteurs en 2013. Une part qui est passée à 24% en 2014 sans doute sous l’influence du buzz médiatique créé par Google.

 

Sources :

« New car technologies often unused by drivers, J.D. Power finds », Automotive News, 25 août 2015

« Automakers Spending Billions on Technologies That Many Consumers Don’t Use », Communiqué JD Power, 25 août 2015

« Study Says Minority of Drivers Want Autonomous Cars », Communiqué JD Power, 13 novembre 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.