Jeff Bezos contre Elon Musk, le choc des titans

Jeff Bezos - Blue OriginLe 23 novembre dernier, Blue Origin a incontestablement réussi un vol historique. La fusée New Shepard conçue par la startup américaine a décollé à 11h21 du matin de sa base texane, à lancé lancé sa capsule au-delà des 100 km d’altitude avant de revenir se poser verticalement sur sa base de lancement. Un vrai succès pour Jeff Bezos, fondateur de Blue Origin.

Blue Origin a réussi là où SpaceX a toujours échoué, ce qui a provoqué quelques tweets acerbes de la part d’Elon Musk.

Blue Origin a battu SpaceX dans la mise au point d’une fusée réutilisable

Le communiqué officiel de Blue Origin est quelque peu grandiloquent : « Rockets have always been expendable. Not anymore. » Néanmoins, le succès de Blue Origin est bien réel : Sa fusée New Shepard est effectivement revenu à bon port. Jezz Bezos a bel et bien battu Elon Musk dont la fusée Grasshopper a certes réussi des sauts de puce mais dont les deux tentatives de retour de l’espace sur une barge se sont soldées par des crashs.

Lancement de la fusée Blue Origin New Shepard.

Lundi 23 novembre 2015, 11h21 : la fusée New Shepard de Blue Origin décolle.

Si on compare les projets spatiaux de Jeff Bezos et d’Elon Musk, Blue Origin reste un nain par rapport à SpaceX qui est déjà un acteur de poids sur le marché des lancements de satellites, néanmoins le symbole est là et Elon Musk a été piqué au vif par la réussite de la New Shepard.

Après un tweet de félicitation, le fondateur de SpaceX n’a pu cacher un certain dépit. Une minute plus tard, Elon Musk soulignait qu’il existe une différence entre atteindre l’espace et placer une charge en orbite, ce que la fusée Blue Origin n’a pas fait lors de ce vol. Il ajoute alors dans un troisième tweet que, pour placer une charge en orbite, ce n’est pas Mach 3 qu’il faut atteindre (Blue Origin a atteint Mach 3,72 lors de ce vol), mais Mach 30…

Blue Origin New Shepard posée

Blue Origin New Shepard posée après son vol du 23 novembre.

Sans doute après avoir digéré la nouvelle, quelques heures plus tard Elon Musk publiait un nouveau tweet beaucoup plus drôle. Le fondateur de SpaceX soulignait, vidéo à l’appui, que SpaceX réalise des retours sur terre depuis 2013 ou plutôt des retours… dans l’eau !

Dans un dernier tweet Elon Musk montrait à nouveau les crocs en rappelant que les premiers appareils à avoir atteint l’espace et à avoir pu revenir sur terre et se poser de leurs propres moyens ont été le mythique avion spatial X-15 qui vola dans les années 50 et le SpaceShipOne créé par Burt Rutan au début des années 2000. Une remarque finale plutôt acerbe et d’une mauvaise foi assez jubilatoire puisque pour pouvoir décoller le X-15 avait besoin d’un Boeing B-52 et que, de la même façon, Burt Rutan avait du dessiner un biréacteur porteur, le « White Knight », afin de lancer son avion spatial.

Jezz Bezos célèbre le premier retour réussi de la fusée de Blue Origin.

Jeff Bezos célèbre le premier retour réussi de la fusée de Blue Origin.

Quoiqu’en disent les concurrents de Blue Origin, la vidéo du retour de la Blue Origin sur terre est impressionnante. La fusée redescend rapidement, contrôlée avec les petits panneaux aérodynamiques en haut de la fusée. La vitesse verticale est particulièrement élevée si bien que le crash semble inéluctable jusqu’au moment où l’unique fusée BE-3 entre en action. Quelques secondes avant un impact plus que probable, ses 50 tonnes de poussée parviennent à ralentir la fusée à une vitesse verticale inférieure à 8 km/h, suffisante pour que les pattes de la fusée absorbent le contact avec le sol. Jeff Bezos peut fêter sa victoire quoiqu’en dise Elon Musk !

Source : « Historic Rocket Landing », communiqué Blue Origin, 24 novembre 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.