Lego Mindstorm EV3, place au hacking !

LEGO-MINDSTORMS-EV3-EV3RSTORMAujourd’hui, Lego lançait en France la troisième génération de ses briques robotiques, les Mindstorm EV3.

Brique programmable plus performante, interface de programmation plus intuitive, et surtout arrivée d’apps mobiles, les petits robots en Lego peuvent désormais se commander depuis un smartphone ou une tablette iOS ou Android en BlueTooth. La killer app pour le marketing de la marque de jouets dont l’objectif est clair : ne plus vendre ses kits principalement aux passionnés de robotique, mais aux enfants. Pourtant cette génération EV3 risque bien de séduire les passionnés en priorité.

Des applications mobiles pour pousser les ventes

Lego Mindstorm EV3Que Lego veuille populariser ses Mindstorm auprès des enfants, logique. En vendant aux enfants plutôt qu’à cette niche fort respectable mais bien plus limitée des passionnés de robotique, Lego vise à augmenter les volumes de ses ventes. Avec ses guides de montages 3D, son interface de programmation semble-t-il plus ergonomique et surtout l’arrivées des apps iOS et Android, Lego a fait un effort certain pour populariser la version EV3 de ses robots Mindstorm. En parallèle, la brique de commande, véritable intelligence du robot Mindstorm a bien évoluée. Elle va séduire… les passionnés !

Linux arrive dans les Mindstorm

Lego Mindstorm EV3 - Brique programmableTous les fans de kits robotiques vont être attentifs aux spécifications de la brique programmable Lego Mindstorm EV3. Le processeur embarqué ARM 7 fait place à un ARM 9, la mémoire vive passe à 16Mo. La brique peut contrôler 4 moteurs et dispose toujours de sa liaison Bluetooth, mais aussi d’un port USB2 ainsi qu’un emplacement pour carte SD. Pratique. Mais la grande nouvelle, c’est bien sur l’arrivée de Linux sur le robot. Plus de puissance, puls d’ouverture, du stockage local, les hackers vont s’en donner à cœur joie. Au niveau capteurs, Lego garantie une compatibilité ascendante, mais la fréquence des capteurs passe de 333Hz à 1KHz. Le Mindstorm EV3 dispose d’un capteur infrarouge plus ou moins capable de repérer la télécommande fournie à quelques mètres, ainsi qu’un capteur optiques permettant au robot de suivre une ligne blanche. Séduits ?

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Mobile, Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.