L’intelligence artificielle au service des utilisateurs de Gmail

GMailUn billet sur le Blog de Google Research vient de le révéler. Les ingénieurs vont proposer une nouvelle fonctionnalité aux utilisateurs de GMail. La messagerie Google devrait offrir une fonction de réponse automatique aux eMails. Les chercheurs déclinent pour Gmail les algorithmes de « Deep Learning » déjà utilisés par la recherche vocale Google ou encore la génération automatique de vignettes de Youtube. En fonction de l’analyse du message, l’application mobile Inbox by GMail va proposer 3 réponses possibles. D’un clic, l’utilisateur enverra la réponse qui lui semble la plus appropriée. Google lit vos emails… et y répond, elle est pas belle la vie ?

Le Deep Learning appliqué à la messagerie

L’approche s’appelle le Sequence to Sequence Learning. De la même manière que les algorithmes de traduction de Google analysent le sens d’une phrase dans une langue pour générer sa traduction dans une langue cible, l’algorithme pour Gmail va analyser le message afin de générer une phrase de réponse.

Screen Shot 2015-11-03 at 10.54.34 AMSi le principe de fonctionnement est simple, générer des réponses cohérentes et pertinentes pour l’utilisateur est autrement plus complexe que simplement paraphraser le message de départ. Impossible de créer des règles simples pour créer les réponses automatiquement tant les cas de figure sont innombrables. Pour fournir les 3 réponses les plus plausibles, Ilya Sutskever, Oriol Vinyals et Quoc V. Le, les trois chercheurs à l’origine de cette innovation ont fait appel à l’intelligence artificielle, aux réseaux neuronaux pour créer les réponses en fonction du message initial. Difficulté rencontrée par les chercheurs, les trois réponses proposées doivent véritablement représenter 3 possibilités différentes et non pas trois formulations différentes de la même idée. L’exemple présenté dans le billet  semble démontrer que l’algorithme peut se montrer pertinent même si le billet des chercheurs mentionne une anecdote amusante. Leur algorithme avait propension à proposer la réponse “I love you” un peu trop fréquemment. Les chercheurs ont donc ajouté leurs modèles pour rendre les réponses quelque peu plus… formelles. La fonction devrait être activée cette semaine sur l’application « Inbox by Gmail » dans le courant de cette semaine.

Source : « Computer, respond to this email.« , Google Research Blog, 3 novembre 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Développement, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.