Le Royaume-Uni dévoile sa première voiture autonome, la LUTZ

PODEn matière d’automobile, nos voisins britannique sont capable du meilleur comme du pire. Jaguar type E, Aston Martin Vanquish d’un côté, Reliant Robin, Austin Allegro et Aston Martin Lagonda de l’autre. La LUTZ Pathfinder, première voiture autonome conçue en Grande Bretagne est de celle-là et il est plus que probable que Jeremy Clarkson, l’animateur de Top Gear, lui réglera son compte prochainement.

Néanmoins si ses performances routières sont très modestes et son design discutable, celle-ci restera dans l’histoire comme la première voiture britannique conçue pour rouler de façon autonome.

Le Royaume-Uni lance cette année les premiers déploiements auprès du public

Dévoilée dernièrement à Londres, la petite LUTZ (pour Low-carbon Urban Transport Zone) sillonnera dans quelques mois les rues et zones piétonnes de Milton Keynes, petite ville au Nord de Londres pour un premier déploiement test de véhicules autonomes.

Cette petite LUTZ intègre en fait l’intelligence développée par les chercheurs du Mobile Robotics Group de l’université d’Oxford. Pour se déplacer à la vitesse maximale de 15 Mph (environ 24 km/h), le petit pod a besoin de 22 capteurs de 19 différents types, dont des caméras, radars, LIDARs.

LUTZ 2La LUTZ  n’est pas à proprement parler une voiture traditionnelle, mais un pod, un module biplace de déplacement automatisé. Ces « pods » pourront se déplacer de manière autonomes à petite vitesse, y compris dans les rues piétonnes de Milton Keynes. A l’origine du projet, une centaine de pods devaient être déployés, un nombre qui semble aujourd’hui être revu à la baisse. Dans un premier temps 3 pods vont être mis en place en juillet à Milton Keynes pour tester la voiture mais aussi évaluer les réactions de la population. Un déploiement plus large devrait avoir lieu en fin d’année à Milton Keynes et Coventry. Le site de RDM Group, le constructeur du petit véhicule, évoque la construction de 40 pods.

En outre, 8 navettes automatiques Meridian vont être exploitées à Greenwich. Shocking, ces navettes, seront fournies par le français Navya Technology.

Rendez-vous en juillet 2015 à Milton Keynes pour voir les LUTZ à l’oeuvre.

Sources :

« 8 things about Oxford’s driverless tech », Oxford Science Blog, 11 février 2015

« This is the Lutz pod, the UK’s first driverless car », The Telegraph, 11 février 2015

« UK to lead development of driverless car technology », Communiqué officiel du grouvernement, 11 février 2015

« Driverless cars to be introduced in Milton Keynes », BBC, 7 novembre 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Automobile, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.