Le M2M, une bouffée d’oxygène pour les opérateurs mobiles

Communications-sans-fil-M2ML’arrivée de Free a bousculé l’oligopole des Orange / SFR et Bouygues Telecom sur le marché français. Le chiffre d’affaires des opérateurs a été écorné par les baisses de prix imposées par Xavier Niel. Si les humains se montrent volages, les opérateurs pourront trouver un peu de réconfort auprès des machines. Avec un taux de croissance annuel attendu de 23% pour ces 5 prochaines années, le marché des communications sans-fil Machine-to-Machine va s’envoler et s’est une manne de 138 milliards de dollars qui leur tend les mains.

L’Internet des Objets va générer un déluge de trafic réseau en tout genre

Module-haut-débit-M2ML’essor de l’Internet des Objets, que ce soit les compteurs intelligents, les véhicules équipés d’un bouton d’appel eCall, les infrastructures publiques, etc. tous ces nouveaux équipements intelligents et communiquant vont engendrer une forte demande de connectivité. Réseaux 2G, 3G, 4G, satellites et solutions alternatives type Sigfox, le gâteau à se partager atteindra 136 milliards de dollars au niveau mondial en 2018. Problème pour nos opérateurs, ils vont devoir se battre pour se tailler la part du lion car la chaine de valeur est très fragmentée. Opérateurs certes, mais aussi fournisseurs de plateformes M2M, fournisseurs de Hardware, fabricants d’objets, tous vont tenter d’empiéter sur ce juteux marché.
Source : The M2M Bible – Opportunities, Challenges, Strategies, Industry Verticals and Forecasts: 2013 – 2018, Signals and Systems Telecom, février 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans M2M, Mobile, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.