Maesrk réussit à ravitailler un tanker via un drone

Drone-approaching-Maersk-EdgarC’est en janvier dernier que l’armateur danois a réalisé le premier ravitaillement de l’un de ses navires par drone.

Il ne s’agissait encore que d’un test, mais les drones permettront de réaliser des livraisons urgentes de médicaments, de courrier ou, pourquoi pas, de pièces détachées légères. L’opération s’est déroulée au large de Kalundborg, au large du Danemark. Un drone conçu par les français de Xamen Technologies est venu déposer un paquet sur le Maersk Edgar, un navire chimiquier. Ce test a eu lieu en janvier 2016 et la généralisation de ce type de manœuvre pourrait faire économiser énormément d’argent aux armateurs.

Un drone Xamen LE-4-8 X DUAL a pu larguer son colis sur le Maersk Edgar

Le drone 4-8-X-DUAL de XamenTechnologies offre un rayon d'action de 4 à 15 km, selon son constructeur.

Le drone 4-8-X-DUAL de Xamen Technologies offre un rayon d’action de 4 à 15 km, selon son constructeur.

Chaque livraison de matériel imprévue à un tanker sur son parcours impose le recours à un chaland, soit un surcoût de 1.000 $ à 3.000 $ par livraison. Selon les initiateurs du projet, ce sont en moyenne 3 livraisons par an qui pourrait être réalisés par drone, soit une économie de 3.000 $ à 9.000 $ par navire et par an.

Maersk a choisi un drone LE-4-8 X DUAL de Xamen Technologies. C’est le premier drone a avoir décroché une autorisation d’exploitation sur des zones ATEX, c’est à dire une zone où il y a un risque d’explosion lié à la présence de gaz et de vapeur. Le drone peut donc être exploité au-dessus de plateformes pétrolières, de sites pétrochimique, de pétroliers, aux méthaniers ou chimiquiers comme le Maersk Edgar. Le drone a réussi sa mission, larguant sa charge de 5m d’altitude sur le pont du navire, comme prévu. Maersk compte exploiter des drones pour effectuer ces livraisons ponctuelles, mais aussi dans le cadre d’inspections d’installations offshore de Maersk Oil and Drilling

Source : « Drones are going to save Maersk Tankers money », communiqué de presse Maersk, 8 mars 2016

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.