MegaBots lance sa campagne Kickstarter pour financer le robot de la « Team USA »

Megabots-Mk-II-vs-KuratasAu début du mois de juillet, l’américain MegaBots défiait la Suidobashi Heavy Industries en un combat loyal.
Défi accepté par le japonais. Les deux constructeurs vont faire s’affronter leurs poulains en juin 2016. Sorte de synthèse entre la fascination des armes des uns, forte culture robotique pour les autres, ce combat ne sera pas une première du genre, à un détail près, la taille exceptionnelle de ces robots.
Un combat de robots géants va départager les deux pays et pour préparer son robot à ce grand combat, MegaBots veut lever entre 500.000 $ et 1,5 million de dollars pour s’assurer la victoire finale.

Un combat de robots exceptionnel par leur taille

Le Kuratas de Suidobashi Heavy Industries sera le challenger du Megabots Mr. II.

Le Kuratas de Suidobashi Heavy Industries sera le challenger du Megabots Mr. II.

Aux Etats-Unis, la Robot Fighting League (RFL) a été créée en 2002. Ces combats de robots ne sont donc pas nouveaux et les émissions de TV telles que Robot Wars ont pris le relai, tant aux Etats-Unis qu’au Royaume-Uni où la BBC diffuse l’émission Robot Wars. La FRA (Fighting Robots Association) regroupe en Angleterre plusieurs championnats ou plutôt séries d’événements montés sur des combats de robots.

Ce défi MegaBots vs Suidobashi Heavy Industries tient plus du combat de catch que du défi robotique tel que le DARPA Challenge. Les robots sont pilotés donc il ne s’agira pas d’un combat d’algorithmes et d’intelligences artificielles. En juin 2016, on sera assez éloigné des combats de robots évoqués dans le film de science fiction Real Steel sorti sur les écrans en 2011.

Une campagne KickStarter qui s’annonce déjà comme un succès

La

La « Team USA » et la version Mk.II du robot de combat Megabots.

Le défi est lancé, reste à MegaBots à finaliser son robot de combat. La « Team USA » doit améliorer son robot pour tenir le choc face au Kuratas japonais. L’entreprise a lancé une campagne de crowdfunding sur Kickstarter. L’objectif initial est de lever 500.000 $. Une somme qui devrait être rapidement atteinte et dépassée comme l’espèrent les concepteurs du robot. En effet, ils ont imaginé toute une série d’améliorations qui pourraient porter l’investissement à 1,5 million de dollars.

Nouveaux blindages, amélioration de la puissance, nouvelle hydraulique et encore amélioration de la vitesse de déplacement, le Mk. II vise la victoire. MegaBots compte notamment se tourner vers Howe & Howe Technologies, l’étonnante startup américaine qui, après avoir conçu les robots et véhicules divers pour des films comme GI Joe veut « uberiser » le secteur de la défense avec des véhicules blindés haute-performances à bas prix. Sa plateforme chenillée pourrait propulser le robot MegaBots à une vitesse deux fois supérieure à celle du Kuratas.

Si MegaBots parvient à lever 1 million de dollars, ses ingénieurs aimeraient intégrer dans leur robot les algorithmes d’équilibre développés par  IHMC Robotics pour le DARPA Robotic Challenge. Pour 250.000 $ de plus, ils pourraient repenser le cockpit du robot avec une équipe de la NASA pour améliorer la sécurité du pilote. Enfin, si l’enveloppe finale atteint 1,5 million de dollars, l’entreprise pourra faire appel à des designers de FonCo Creative Services pour transformer leur réalisation (qui ressemble encore un peu à un engin de chantier, il faut bien le reconnaître) en star de cinéma, comme R2D2 ou C-3PO.

Source : « Team USA » seeks $500k on Kickstarter for ultimate robot battle with Japan », FastCompany, 18 août 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Robotique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.