Michelin, futur poids lourd de l’impression 3D métal ?

BibendumFives Michelin Additive Solutions, c’est le nom d’une nouvel acteur du marché de l’impression 3D métal. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une joint-venture entre Michelin, le célèbre manufacturier de pneumatiques de Clermont-Ferrand et Fives, spécialiste français de l’ingénierie industrielle. La mission de cette nouvelle entreprise est de concevoir, produire et de commercialiser des imprimantes 3D métal. Formée d’ingénieurs issue des deux partenaires, « Fives Michelin Additive Solutions » bénéficiera d’un budget de 25 millions d’euros sur 3 ans pour se faire une place sur un marché amené à connaître une croissance fulgurante dans les années à venir.

Objectif : devenir un acteur clé sur le marché mondial  de l’impression 3D métal

Le 4 septembre 2015 restera sans nul doute comme une date clé dans l’histoire industrielle française, ou tout du moins celle de la fabrication additive métallique.

Le centre laser 5 axes déjà commercialisé par Fives.

Le centre laser 5 axes déjà commercialisé par Fives.

Michelin et Fives annoncent aujourd’hui la création d’une joint-venture pour développer et commercialiser à l’échelle mondiale des machines et des ateliers de production industriels via la technologie de « fabrication additive métallique », communément appelée impression 3D Métal. Basée à Clermont-Ferrand,  Fives Michelin Additive Solutions sera détenue à 50/50 par Michelin et Fives.

Le communiqué conjoint indique que Michelin, toujours très discrêt sur ses projets de recherche et procédés industriels, travaille sur les procédés d’impression 3D métal depuis plusieurs années déjà, notamment pour produire des pièces de ses moules de ses pneumatiques Poids Lourds et Tourisme.

Le procédé LMD (Laser Metal Deposition)

Le procédé LMD (Laser Metal Deposition)

De son côté, Fives est déjà positionné sur le marché de l’impression 3D métal. Fives est déjà partenaire avec BeAM Machines avec qui le français commercialise des machines 5 axes permettant la fabrication de pièces métal via le procédé d’impression 3D CLAD® (Construction Laser Additive Directe). Fives va apporter à la joint-venture ses ressources commerciales puisque le français installe des machines et automatise des processus de production chez les industriels d’une trentaine de pays.

Cet accord vise à crée un acteur clé de l’impression 3D Métal de niveau mondial. Un marché de niche qui atteint déjà 600 millions d’euro en 2014 selon le rapport Wohlers et connaît une croissance annuelle supérieure à 20%.

 

Source : « Le Groupe Michelin et Fives s’associent pour créer FIVES MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS et devenir un acteur majeur de l’impression 3D Métal », 7 septembre 2015

 

 

 

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.