Microsoft crée la surprise avec ses lunettes de réalité augmentée HoloLens

Microsoft-HoloLensMicrosoft peut encore surprendre et c’est certainement la grande nouvelle du lancement officiel de Windows 10. Si aujourd’hui plus personne ne s’intéresse véritablement aux OS, notamment voir à quoi ressemble de menu « Démarrer » du nouveau Windows, cette semaine l’annonce Windows 10 a occupé la une des médias du monde entier pour une innovation qui, finalement, n’a rien à voir avec le nouveau Windows : les lunettes HoloLens. Un joli paradoxe : Alors que les Google Glass ont été retirées de la vente et qu’on ne sait pas vraiment à quoi ressembleront les Google Glass 2 si elles sont un jour commercialisées, Microsoft propose sa vision de ce que doivent être des lunettes de réalité augmentée.

Un prototype fonctionnel des HoloLens dévoilé lors de la présentation de Windows 10

Faut-il vraiment appeler les HoloLens de lunettes holographiques ? Certaines considèrent qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’hologramme mais de la bonne vieille réalité augmentée comme on sait en faire depuis une dizaine d’années… Quel que soit le terme à employer, les démonstrations du concept par Microsoft sont bluffantes. Immerger le porteurs des lunettes dans un vrai monde 3D où les données sont affichées en profondeur est la réelle innovation des HoloLens. Si ces lunettes Microsoft parviennent réellement à faire ce que Microsoft promet, les HoloLens vont immédiatement ringardiser les Google Glass et leur tout petit écran au coin de l’oeil.

Lors de cette présentation officielle et de la première démonstration, Microsoft a précisé que ses lunettes peuvent fonctionner dans l’aide d’un PC ou d’un smartphone et qu’elles embarquant à la fois leur CPU, leur GPU, mais aussi un nouveau type de puce, le Holographic processing unit (HPU). C’est ce composant spécialisé (dont on ne sait rien pour l’instant) qui assure le mapping de l’environnement 3D, la détection des gestes, l’analyse vocale pour commander les lunettes.
Parmi les applications évoquées lors de cette première démonstration, des jeux, du collaboratif avec un Skype « holographique » et même des applications professionnelles avec de la CAO holographique et gestuelle.

Le prototype des HoloLens dévoilé lors de la présentation de Windows 10.

Le prototype des HoloLens dévoilé lors de la présentation de Windows 10.

D’ailleurs, une démonstration en live a été réalisée de l’application HoloStudio. Il s’agit d’un modeleur 3D grand public qui permet au porteur des lunettes de créer des modèles 3D dans l’espace, par gestes, en allant puiser des composants 3D dans les tiroirs d’une armoire virtuelle, puis d’imprimer en 3D le modèle assemblé.
Enfin, Microsoft a annoncé travailler avec le JPL pour permettre aux heureux possesseurs d’HoloLens de se balader sur Mars, une planète recréée virtuellement à partir des photos de Curiosity.

Si on en croit les images « live » de la présentation, le prototype semble relativement avancé et fonctionne effectivement sans fil.
On attendra avec une certaine impatience de voir le résultat final et surtout voir si Microsoft arrivera à faire un hit commercial de ce produit de l’imagination des chercheurs de Microsoft Research. On a vu qu’avec la Kinect (une technologie achetée en externe), Microsoft était parvenu à faire un énorme succès commercial. Peut-être que Microsoft pourra faire le même « coup » avec ses HoloLens s’il arrive à  mettre au point sa technologie et l’industrialiser, ce que Google n’est pas parvenu à faire plus de 2 ans après avoir dévoilé son projet.

Source : « Windows 10: A New Generation of Windows », Communiqué de presse Microsoft, 21 janvier 2015

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.