La Nasa veut produire du filament recyclé en orbite pour l’imprimante 3D de l’ISS

Made-in-Space-3DPDepuis le mois de septembre 2014, la Nasa a installé une imprimante 3D dans la station spatiale internationale. L’agence américaine vient de commander à Tethers Unlimited un système pour produire du filament ABS en orbite.
Cette entreprise produit divers équipements pour les missions spatiale de la Nasa. Elle créée un procédé, baptisé « Positrusion », qui permet de produire du filament plastique à partir des déchets plastiques de la station.

De multiples appareils de ce type existent sur terre : FilaMaker, FilaBot, Recyclebot, Filastruder, FilaFab, sans compter les projets en cours sur Indiegogo ou KickStarter. Tethers Unlimited assure être le seul à avoir mis au point un procédé suffisamment fiable pour pouvoir être envoyé dans l’espace. Le procédé n’a rien d’un procédé industriel à haut rendement, mais alors que chaque kilogramme envoyé en orbite coûte littéralement une fortune, l’impression 3D et le recyclage va apporter à la Nasa une souplesse d’utilisation encore peu commune dans l’espace.

Sources  :

NASA Selects TUI’s Positrusion Recycler for ISS for Phase II SBIR Award », Communiqué Tethers Unlimited, 16 avril 2015

« For Cheaper 3D Printing : A Review of Filament Recyclers », Inside3DP, 3 juillet 2014

Positrusion EXPRESS locker

Le recycleur Positrusion de Tethers Unlimited qui va être déployé dans l’ISS.

 

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, Impression 3D, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.