Northrop Grumman commence les tests du VAMP, son drone vénusien

L’américain Northrop Grumman travaille sur un drone hors du commun. Le VAMP (pour Venus Atmospheric Maneuverable Platform) est nue ailes volantes conçue pour effectuer des mesures dans l’atmosphère vénusienne. Propulsé par l’énergie solaire, cet imposant drone de 55 m d’envergure et 20 m de longueur devra voler entre 50 km et 68 km d’altitude. Impossible de descendre plus bas dans l’atmosphère ultra-massive de Vénus, le drone devra inlassablement voler pour transmettre ses mesures à la sonde en orbite.

VAMP, un drone capable de voler et de flotter pendant des mois dans l’atmosphère vénusienne

Ce n’est encore qu’une maquette en mousse dans les laboratoires du géant aéronautique, mais le VAMP sera un drone plutôt imposant. Doté de 2 moteurs électriques, ce drone de 900 kg embarquera environ 50 kg d’équipements de mesure pour analyser l’atmosphère unique de Vénus. Pour résister au rayonnement solaire et à l’acide sulfurique en suspension dans l’air vénusien, le drone est recouvert de téflon ce qui lui permettra de résister aux températures de l’atmosphère vénusiennes, mais aussi la phase de rentrée dans l’atmosphère. La formule de l’aile volante permettra, selon les ingénieurs de Northrop Grumman, de se passer d’un bouclier thermique supplémentaire.
Une fois dans l’atmosphère vénusienne, le drone pourra compter sur ses panneaux solaires lui fourniront une puissance de l’ordre de 8 kW. Northrop-Grumman-VAMPLa nuit, une fois ses batteries déchargées, le drone va redescendre jusqu’à l’altitude basse entre 52 et 54 km pour tout simplement flotter sur cette atmosphère « basse » en état d’ébullition. Les ingénieurs estiment que le drone pourrait ainsi fonctionner de la sorte pendant plusieurs mois voire plusieurs années même, faisant du VAMP le premier « atmospheric rover ».

Si la NASA retient le principe d’une mission vers Vénus dans le cadre de son programme New Frontiers, VAMP pourrait s’envoler vers sa cible en 2021.

Source : « Venus Atmospheric Maneuverable Platform (VAMP) », Northrop Grumman

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Aéronautique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.