Les objets connectés de BNP Paribas Cardif

Cardif Lab'Il y a quelques jours Cardif, l’assureur du groupe BNP Paribas, inaugurait  son Cardif Lab’. Dans ce luxueux showroom localisé au siège du groupe à Nanterre, un robot Nao, une imprimante 3D, un « Social Wall »  pour suivre l’activité des fans de la marque, bref tout un bric-à-brac technologique pour donner à l’assureur une image branchée et innovante.

Plus intéressante, l’exposition des objets connectés conçus dans le groupe, une vitrine des nouveaux services qu’un assureur peut imaginer à partir des objets connectés.

Derrière le décorum, de vraies innovations

C’est afin de présenter les innovations digitales développées par BNP Paribas Cardif dans les 37 pays où l’assureur est présent que le Cardif’ Lab vient d’ouvrir ses portes. C’est le fruit d’une transformation digitale lancée en 2012 et dont les premières réalisations sont assez significatives de ce que les assureurs vont nous proposer dans les années à venir en matière de mobilité et d’objets connectés.
Parmi les premiers projets aboutis présents au Cardif’Lab, « Pay how you drive », une application mobile qui analyse la conduite au volant de l’assuré et récompense les plus prudents. Une manière intelligente d’aller vert une assurance PAYD (Pay as You Drive) mais dont l’installation d’un mouchard dans le véhicule provoque la polémique. C’est la filiale Royaume-Uni qui est à l’origine de cette innovation.

La "homebox" de l'assurance Habit@t de Cardif Italie.

La « Homebox » de l’assurance Habit@t de Cardif Italie.

Autre innovation, présentée par la France cette fois, « Sauve toit ». Cette application mobile permet de recenser son mobilier et ses objets simplement en les photographiant. Simple et pratique pour avoir des justificatifs à présenter en cas de sinistre.

Enfin, Cardif Italie présente pour sa part un véritable objet connecté, une box couplée à une assurance habitation. Cette « homebox Habit@t » est livrée avec un détecteur de fumée, deux détecteurs de fuites d’eau et, bien évidement une application mobile. En cas de problème, la box envoie une alerte sur le mobile du client qui va essayer de sauver les meubles, au plus grand bénéfice de son assureur.
Sources :
« Lancement du Cardif Lab’ », communiqué BNP Paribas, 18 juin 2014
« Cardif Habit@t : à la fois contrat d’assurance et système domotique », Abavala !!!, 23 décembre 2013

Commentaires Facebook
Twitter Facebook Plusone Pinterest Linkedin
Ce contenu a été publié dans Développement, M2M, Mobile, Objets connectés, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.